Faut pas me chercher…

Trop drôle le commentaire de Michel qui m’avait tendu un petit piège en me parlant de son parrain Louis-Philippe Boisseau

Ha ha ha… Je l’savais!

Mais ne te donne pas le trouble.

Comme pour le reste de ma famille plus ou moins élargie, je n’ai jamais entretenu de contacts suivis avec mon parrain et ma marraine, par ailleurs tous deux bien corrects. Il me reste d’eux quelques ‘beaux’ souvenirs, sans plus. Comme ces quelques réveillons que nous étions allés passer chez eux, et les petits cadeaux qu’ils se faisaient un point d’honneur de m’envoyer à mon anniversaire…

Mais nous dérapons. Qu’en est-il de ce fameux Jean-Louis qui, si tu veux mon humble avis, n’a physiquement RIEN de cette idole de toute une génération et de celles qui ont suivi?

Elvis était le sosie de Jean-Louis… c’tu clair!

Il n’en fallait pas plus pour chercher à en savoir davantage sur son parrain Louis-Philippe Boisseau en commençant par une petite visite virtuelle au cimetière.

Surprise!

On retrouve deux grand-tantes de Michel: Alice et Zéphirine Hotte. Ce sont les soeurs de son grand-père Arthur qui a épousé la belle Julia.

Alice Hotte a marié Auguste Boisseau et non Brosseau tel qu’indiqué dans les registres du cimetière. Ils sont les parents de Louis-Philippe Boisseau, époux de Marjolaine Lasalle.

Marjolaine Lasalle

source

Marjolaine Lasalle est sa 2e femme.

Sa première était Fleurette Beaupré tel que confirmé dans l’acte de naissance de Michel qu’il a retrouvé dans ses papiers.

Michel a retrouvé bien plus que son parrain et sa marraine finalement avec toute cette histoire.

Il a trouvé ses racines maternelles…

et qui sait un jour, des photos de famille…?

Zéphirin Hotte, descendant de Pierre Hotte dit Lafeuillade, est pratiquement inconnu dans le monde de la généalogie, du moins sur Internet.

Je me demande où Jacques St-Pierre a bien pu trouver toutes ces informations sur la famille Hotte dit Lafeuillade.

Faut le faire!

On n’invente pas ça!