La présomption

La pire ennemie du généalogiste.

Il y a bien sûr la folie, mais ça c’est autre chose… qui relève de la psychiatrie.

La présomption comme le cas de Julia Roy soulevé hier. Elle aurait des ancêtres américains et irlandais.

 

Voyez-vous, je ne trouve Julia Roy nulle part sauf en 1891 dans cette page de recensement.

Bien sûr que je la retrouve en 1901 et 1911 avec son mari Arthur Hotte, mais rien ne confirme que la Julia 1891 est la même que la Julia 1901 et 1911.

J’en suis rendu là avec Julia, une des grand-mères de Michel.

Je ne trouverais peut-être jamais la réponse, mais cépasgrave. Vaut mieux présumer pour ensuite se rétracter tout penaud que de rester sur place et attendre que les choses nous tombent du ciel en généalogie.

Je pense que je suis maintenant rendu un expert généalogiste amateur avec une majeure en présomption et une mineure en recensement, et aussi un fort penchant pour l’écriture et le partage…

34 ans d’enseignement ça doit déteindre un ti peu!

Revenons aux ancêtres de mon copain de collège des années 60: Auréa Gravel.

Gravel, ça me disait de quoi.

Ce fut suffisant pour me motiver à retracer cette lignée de mon vieil ami Michel retrouvé après 42 ans…, mais retracer cette lignée ne fut pas si facile.

About these ads

11 réflexions sur “La présomption

  1. Ma mère ne m’a jamais dit que sa mère était anglophone. En fait, je ne me souviens pas qu’elle m’ait déjà parlé d’elle, sauf peut-être les quelques fois où je lui ai demandé comment elle s’appelait (c’est donc un peu mince comme background…) Quant à moi, je ne me rappelle pas l’avoir vue — et encore moins entendue — une seule fois, étant trop jeune. J’ai une ou deux photos d’elle — une en été à Nicolet chez mon oncle et ma tante, et l’autre en hiver, avec moi sur le capot de la voiture familiale :-) –. Donc, bref, le mystère le plus complet… que je n’ai jamais vraiment cherché à approfondir. En ce qui concerne Ti-Jos, point n’est besoin d’ajouter que nous n’avons pas trait les vaches ensemble. Macé, c’est possiblement une déformation de Massé, ou peut-être même de Massey, ce dont je doute fort. Ou peut-être que Massé et Massey dérivent de ce Macé, qui sait? Je laisse ça aux experts et experts amateurs.

    Mais j’aimerais bien en apprendre davantage sur ma grand-mère et voir élucider ce mystère de ses origines nébuleuses. Malheureusement, comme dit quelqu’un que je connais, on ne part pas nécessairement gagnants avec Roy comme patronyme! :-)

    P.S.: Gros merci au fouineur professionnel

  2. Il me revient, sur le tard, que mon ami Pierre dont j’ai déjà parlé et qui s’intéressait d’un peu plus près à la généalogie dans ses propres recherches pour remonter aux sources, m’avait mentionné qu’il avait trouvé le prénom de mon arrière-grand-père: Édouard (ou peut-être Edward, transformé par une quelconque magie en Édouard). À la consultation du recensement de 1891, je note que le père de la famille Roy dont serait issue ma grand-mère se prénommait Charles E. ‘E’ comme dans Edward, peut-être??

    The plot thickens

    • Il est clair qu’avec les prénoms Walter, Hugh, Jessie, Julia, Ella, on se retrouve dans le monde anglophone.
      En plus ces gens sont presbytériens! C’est pour ça que je ne trouve pas le mariage dans les banques BMS 2000.

      The plot thickens…

  3. Vu l’époque, les prénoms féminins se terminant en ‘a’ étaient monnaie courante. De ce côté-là, je ne me suis jamais même posé la question.

    Enwoeye Lagacé. Montre-nous ce que tu es capable de faire! En deux mots, éblouis-moi.

    (Au salaire que je te paie…)

  4. Internet semble avoir mangé mon dernier commentaire. J’y faisais remarquer que, vu l’époque, les prénoms féminins se terminant en ‘a’ étaient monnaie courante. La piste évoquée en début de billet demeure certainement intéressante, et je suis sûr que notre fin limier généalogiste continue d’approfondir le dossier au moment même où je couche ces quelques lignes.

    Merci encore, fin limier généalogiste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s