L’étau se reserre… tranquillement

Je n’écris plus aussi souvent, car je ne veux pas vous ennuyer avec mes histoires de famille.

Je travaille fort sur mon blogue Our Ancestors pour identifier les gens sur la centaine de photos de mon cousin Dennis Lagasse qui est le 4e à porter ce prénom.

Je crois avoir identifié soit Malvina Lagasse ou Lillie Lagasse, deux soeurs de mon grand-père Léo Lagacé Senior.

Tout un exercice de présomption.

Mon arrière-grand-père Dennis II est sur cette photo de groupe, et il n’est pas seul.

Il y a son fils Dennis III avec sa femme Amanda Ménard.

Sa petite-fille Ida est aussi là, la fille de Dennis III.

La petite fille accrochée à la jupe de sa mère est fort probablement Jeannette Lamothe.

Je reconnais facilement 7 personnes sur cette photo ce qui me permet de situer quand elle a été prise. On serait à l’automne de 1922.

Dennis Lagasse III va mourir électrocuté le 21 octobre 1922.


Son avis de décès m’a permis de confirmer l’identité de ses 12 enfants et d’entrer en contact avec de ses descendants.

Sur cette photo qui en est une probablement de mariage, on aurait probablement le fils ou une fille de Lillie Lagasse et d’Eugène Dubé.

Je ne vois pas d’autre raison. Je pense qu’ils seraient ici…

Quant aux nouveaux mariés? 

L’étau se reserre… tranquillement.

Samuel J. Bull

Cet homme sur cette photo n’était pas Patrick J. Whelan, le premier mari de Flora Shambo (Archambeault) finalement, mais Samuel J. Bull.

Samuel J. Bull

J’aime mieux ça.

Samuel J. Bull et Flora Shambo

Je voulais en être certain, car je n’aime pas les batteurs de femmes.

Cette histoire de violence conjugale ça me chicotait. Il faut être lâche pour battre une femme.

Disons que ça vient me chercher.

Je pense finalement que Samuel J.  Bull devait aimer sa belle Flora.

Il repose à ses côtés depuis 1949 avec sa deuxième femme Laura Larocque avec qui il aura trois enfants: Sampson, Maxine  et Harry

On revoit Samuel et Flora vers 1906 dans une photo de famille de la collection de mon cousin Frank Archambeault.

C’est la photo d’Alice Archambault avec son mari John Brunt. Samuel est à droite et Flora s’appuie sur son mari.

Le petit garçon est William Brunt que j’ai retrouvé dans le recensement américain de 1940.

Pour mettre un point final à cette histoire, je termine cette série d’articles sur Flora Shambo en vous mettant cet article paru en 1901 dans un quotidien de Bristol.

On y raconte l’histoire de deux femmes battues.

Il faut être lâche pour battre une femme.

En fait…

En fait, si je n’écris pas autant c’est que j’aurais trop de choses à raconter suite à mon petit voyage aux États.

Prenez cette photo.

Ce sont les quatre filles de John Archambeault que l’on voit ici avec sa fille Nellie qui a marié Gates McCann.

Je devrais ensuite vous parler d’Alice et de Lillian Archambeault.

Qui travaillaient toutes deux dans la manufacture d’horloges Ingraham à Bristol au Connecticut.

Puis du mariage de Lilian  Archambeault avec Joseph Albert Hall…

De leur premier enfant John…

Que l’on voit ici avec son grand-père Archambeault et sa petite soeur Flora.

 

Ça finirait pas, car je devrais vous parler ensuite de la cause de divorce de Flora Archambeault et de son premier mari Patrick J. Whelan.

De son 2e mariage avec Samuel J. Bull, à moins que le gars sur la photo soit son premier mari, batteur de femmes.

De la mort de Flora Archambeault en 1912 ou 1917 selon les archives des mormons.

Vous comprenez maintenant pourquoi je n’écris plus autant et que j’aime mieux jouer avec mes petits-enfants par les temps qui courent de plus en plus vite… comme John Archambeault.


Je n’ai jamais eu autant de lecteurs…

Je n’ai jamais eu autant de lecteurs et de lectrices depuis que j’ai temporairement arrêté d’écrire au sujet de Flora Shambo.

Pour vous récompenser de votre patience, voici une photo de Flora et de son mari.

Flora aurait divorcé de son premier mari. On aurait ici le deuxième, Samuel J. Bull.

Frank a numérisé une trentaine de photos de la famille de son grand-oncle John Archambault.

On a maintenant le vrai portrait de la famille.

Flora n’est pas cette personne.

Je m’en doutais.

Mais je persiste et signe que Flora est ici avec son père.

Isabelle

Je ne suis pas allé rendre visite à mon 3e cousin Joe au Connecticut juste à cause de ses photos… C’est mal me connaître.

Joe en avait une cinquantaine que nous avons numérisées. Je ne vais pas toutes vous les montrer.

Quelques-unes seulement…

La mariée d’hier était Isabelle Terrien, la grand-tante de Joe, la soeur de son grand-père Joseph Terrien.

Joseph Terrien (1866-1955)

Voici la photo d’Isabelle vers l’âge de 2 ans ou 3 ans.

On serait en 1898 ou en 1899.

Isabelle est morte le 4 avril 1921. 


Elle s’était mariée le 12 avril 1920.

Elle n’a pas laissé une longue descendante.

Juste la petite Marie née le 1er février 1921.

Marie Crowley vers 1927

On retrouve Marie dans un couvent en 1940.

Elle deviendra une religieuse de la congrégation St-Joseph.

Elle retrouvera sa mère Isabelle en 2007.