Une petite bière avec ça… prise 2

J’ai vraiment eu de la chance quand j’ai mis la main sur ce petit livret…


 

J’avais numérisé toutes les pages.

Voici la deuxième de couverture…

 

Je voulais tous vous les présenter…, mais mon projet est tombé à l’eau.

 


 

Ça aurait pris presque trois ans.

Rien que ça… pendant 142 semaines.


Sauf que, quand l’occasion se présente de vous présenter un ancêtre…

Tadam!

Maintenant la lecture de ceci a bien meilleur goût…

Deux ancêtres dans le même bateau

Honoré Martel dit Lamontagne et André Mignier dit la Gâchette étaient sur le même bateau qui les amenaient en Nouvelle-France.

Deux soldats sur le Brézé dans le même régiment. Celui de Carignan-Salières. Dans la même compagnie en plus…

C’est écrit dans le très beau texte que je vous suggérais de lire hier.

Nicole Forgues a dû le lire si on se fie à son commentaire.

Cher monsieur Lagacé,

Je suis tellement, tellement heureuse j’en suis vraiment toute renversée.
Quel bonheur de pouvoir lire ce précieux document ! Quelle découverte, j’en suis ravie. En fait, j’ai découvert que ma grand-maman était née au CANADA ! Surprise. Merci d’avoir si gentiment prêté vos talents pour me rendre heureuse ! Encore une fois un énorme merci, je partagerai cette nouvelle à toute la famille.

Continuez votre excellent travail, cela rend les gens heureux.

Au plaisir

En passant, en relisant son commentaire, je ne pense pas qu’elle ait lu le texte sur son ancêtre

J’ai eu de la chance…

La suite de ce commentaire…

Bonjour,

j’ai lu avec beaucoup de passion vos recherches concernant les familles vivant au Massachusetts. Je ne sais comment faire pour retracer mes arrière-grand-parents maternels. Voici ce que je connais: ma grand-mère maternelle s’appelle Rose-Anna Thibault née le 24 juillet 1881 à Lawrence, Massachusetts. Elle a épousé vers l’âge de 17 ans mon grand-père Gaudiose Martel de Pont-Rouge qui était allé travailler.

J’ai plusieurs photos prises à Lawrence, Massachusetts.

Je vous félicite de votre travail qui permet aux gens de se retrouver à travers le temps.

Une excellente journée.

5 secondes…

Ça n’arrive pas toujours.

Il faut en profiter quand la chance passe.

Gaudiose Martel est le fils d’Éloi Martel et de Vitaline Lemay. Il a 20 ans et la belle Rose-Anne en a 16 selon le document.

Il est opérateur et elle est femme de chambre. On a même leur adresse!

On est le 18 novembre 1902, à Lawrence au Massachusetts. Il ne manque qu’une photo de mariage pour me combler de joie!

Je me demande si Nicole Forgues aimerait que je l’aide pour retracer les ancêtres de Gaudiose?

En attendant sa réponse, cliquez ici.

Vous allez retrouver cette information fort intéressante.

Honoré Martel dit Lamontagne (notre ancêtre),*

André Mignier dit Lagasse (ou Lagacé),*

Comment résister à la tentation…

Suite à ce commentaire…

Bonjour,

j’ai lu avec beaucoup de passion vos recherches concernant les familles vivant au Massachusetts. Je ne sais comment faire pour retracer mes arrière-grand-parents maternels.  Voici ce que je connais:  ma grand-mère maternelle s’appelle Rose-Anna Thibault née le 24 juillet 1881 à Lawrence, Massachusetts. Elle a épousé vers l’âge de 17 ans mon grand-père Gaudiose Martel de Pont-Rouge qui était allé travailler.

J’ai plusieurs photos prises à Lawrence, Massachusetts.

Je vous félicite de votre travail qui permet aux gens de se retrouver à travers le temps.  

Une excellente journée.

Mon article de la semaine dernière

Un billet que j’aurais mettre en mars dernier.

Il se voulait la suite de celui-ci.

Je vais le mettre, car on ne sait jamais.

Le voici.

Méchante prémonition!

Une autre histoire complètement différente se pointe à l’horizon. L’histoire d’un émigrant français qui se retrouve à la Nouvelle-Orléans à la fin des années 1850. 

On recherche ses ancêtres depuis 2000.

C’est Grace qui m’a mis au parfum la semaine dernière. C’est grâce à Grace que ma 4e cousine a trouvé mon petit message sur le forum d’Ancestry. Grace cherche depuis longtemps son ancêtre Henri Jean Lagasse, et elle m’a demandé mon aide. Je ne pouvais refuser… vous me connaissez.

On retrouve Henri Jean Lagasse à la Nouvelle-Orléans dans le recensement américain de 1900.

Il a 69 ans. Il a émigré aux États-Unis en 1859.

Ici c’est le message, que j’ai traduit, laissé en 2000 par un de ses descendants sur le forum d’Ancestry.

Mon nom est Paul Chandler. Ma mère s’appelle Sarah Glory Chandler. Mon grand-père est Henry Glory. Mon arrière-grand-mère était Annie Mary Lagasse Glory (1894-1970). Mon arrière-arrière-grand-père était Joseph Lagasse (1873?-1957). Mon arrière-arrière-arrière-grand-père était Henry Lagasse (1831-1909). CE Henry était marié à Mathilda Dazet, et selon leur monument à  Lafayette #2 (PAS L#1 de l’autre côté de la rue Commander’s Palace) ils étaient tous deux originaires de France. Henry et Mathilda eurent deux fils et trois filles. Les fils étaient Paul (1862-1935) et Joseph (mon ancêtre). Joseph eut au moins 11 enfants. Paul eut au moins 13 enfants. Chaque fils eurent beaucoup de fils à un tel point que je suis parent à tous les Lagasse dans la ville sauf le célèbre  Emeril qui vient du Nord des États-Unis. Paul eut un fils Henry qui eut un fils nommé Henry. Joseph eut deux Henry (un décédé lorsqu’il était nourrisson).

Quel Henry est ton grand-père? Je pense que le premier Henry vint à la Nouvelle-Orléans avant la guerre de Sécession.

Voici maintenant la réponse que Grace lui avait envoyé.

Eh bien, ça parle au diable, Paul tu es parent avec moi!

Mon grand-père était Joseph Robert Lagasse (18 mars 1899 – 17 avril  1954). Il a marié ma grand-mère, Mary Gerdes Cook le 6 août 1919 en la paroisse Our Lady of Good Counsel Catholic à la Nouvelle-Orléans.

Il était le fils de Joseph Lucien Lagasse, mon arrière-grand-père, ton  arrière-arrière-grand-père. J’ai vu un point d’interrogation à côté de sa date de naissance. Il est né le 17 janvier 1872. Il a marié Josephine Schneeburger (pas certaine de la date) à la Nouvelle-Orléans et il est décédé le 14 août 1957 à la Nouvelle-Orléans.

Mon arrière-arrière-grand-père était Henri Jean Lagasse, qui était ton arrière-arrière-arière grand-père. Il était né en  France (pas certaine où) le 9 mai 1831 et est décédé à la Nouvelle-Orléans le 4 décembre 1909. Il a marié Matilde Dazet quelque part en France parce que premier enfant, Marie ou Mary, est née en 1857 en France selon le recensement de 1880.

J’ai trouvé Matilda Dazet, à l’âge vénérable de 70 ans et Henri Jean Lagasse, âgé de 69 ans, dans le recensement américain de 1900. Cela confirme leur mariage en 1859 en France…. sans toutefois indiqué l’endroit. Intéressant car il aurait eu Mary avant leur mariage. Le recensement de 1900 indique que ses parents sont nés également en France. En 1900, on lit que Matilde a encore 5 enfants vivants des 7 enfants qu’elle a eus. De plus, j’ai trouvé deux manifestes de navires avec le nom d’Henri Jean Lagasse.

VOICI LE PREMIER MANIFESTE D’HENRI JEAN LAGASSE

New York Passenger Lists, 1820-1957 à propos d’Henri Lagasse
Nom: Henri Lagasse
Date d’arrivée: 28 août 1898
Année de naissance: vers 1831
Âge: 67 ans
Sexe: mâle
Ethnie/Race-/Nationalité: américain
Originaire de: États-Unis
Port du départ: Havre
Port d’arrivée: New York, New York
Nom du navire: La Touraine

LE DEUXIÈME MANIFESTE indique, parce que je ne l’ai pas sous mes yeux actuellement, que..

Henri Jean Lagasse était sur la liste des passagers en 1897. Il avait 66 ans et revenait de France. Il était parti de Boulogne-sur-Mer en France. Je me demande pourquoi un homme âgé de 66 ans irait en France – à moins du décès de quelqu’un. Sa mère ou son père. qu’en penses-tu? Boulogne-sur-Mer est une ville dans le nord de la France. Je vois mal Henri, âgée de 66 ans, voyagé si loin de ce port à son âge en 1897. Je fais des recherches dans cette région et dans les régions avoisinantes pour voir si des Lagasse y vivraient. Aussi près du port du Havre en France. Ma dernière tante toujours vivante, Glory Lagasse Cronin, dit qu’elle pense que les Lagasse viendraient d’Alsace-Lorraine.. Je ne suis pas certaine.

Si tu peux, réponds s.v.p à ce message..

Merci, Grace

P.S. Ma mère, Grace, avait l’habitude de parler tout le temps de son oncle Henry Glory. Elle demeurait sur la rue Annunciation dans les quartiers résidentiels de la Nouvelle-Orléans. Je pense qu’ils ne demeuraient pas tellement loin de là.

Bon, la bouteille est lancée à la mer en direction du port du Havre…

On ne sait jamais. Un descendant de cette famille Lagasse qui vit en France pourra la trouver sur la bord d’une plage et m’écrire un petit commentaire ci-dessous.

Fin du billet

Épilogue

Le mois dernier, la conjointe d’un descendant de Henri Jean Lagasse m’a écrit un commentaire sur mon blogue Our Ancestors.

Elle cherchait les ancêtres de son défunt mari. J’ai fait les liens entre lui et Henri Jean Lagasse. Henri Jean Lagasse. aurait été originaire d’Alsace-Lorraine et n’aurait ainsi aucun lien avec ma lignée paternelle.

Les photos de Sandy

Sandy est la première proche parente américaine à me contacter.

C’était en 2010. Je revenais de vacances dans le Bas-St-Laurent. Elle m’avait laissé un message sur mon site Ancestry.

Sandy était pas mal contente surtout qu’elle cherchait depuis 1985 qui pouvait être ce fameux Dennis Lagasse.

Il était finalement Stanislas Lagacé le frère de son arrière-arrière-grand-père Peter Lagasse.

Pierre Lagacé avait marié Mathilde Leblanc. Elle est morte du choléra le 2 juin 1884, après avoir donné naissance à son dixième enfant, la petite Marie, née le 28 mai 1884.

Marie ira rejoindre sa mère au paradis un mois plus tard.

Mathilde Leblanc

On voit les deux frères Lagasse ici sur cette photo que Sandy avait dans sa collection.

Pierre est à gauche et le fameux Dennis Lagasse est à droite. Sandy avait plein de vieilles photos, mais la plupart était des gens inconnus pour elle.

Elle avait pensé les jeter.

Depuis 2010, beaucoup de descendants m’ont contacté grâce à mon blogue Our Ancestors et m’ont aidé à identifier beaucoup de gens inconnus sur les photos de Sandy.

Comme la jeune Myra Alexandre (à droite) qui, sans le vouloir, est celle qui m’a guidé vers la famille Archambault. 

Elle était la fille de John B. Alexander et de Philomène Lagassé, la grande soeur de Pierre et Stanislas.

Philomène n’était qu’un visage jusqu’à ce qu’on découvre cette photo, envoyée par mon petit cousin Joe de Plainville. On a rapidement fait les liens avec Myra Alexandre sur ce montage fait à la fin des années 1890 dans le Studio Gale à Bristol au Connecticut.

Philomène Lagacé, la soeur de Pierre et de Stanislas, était au centre entourée de ses filles.

Myra Alexandre a marié William Archambeault en 1902.

1902

William n’est pas sur la photo sur étain envoyée par mon petit-cousin Frank.  Elle a été prise avant sa naissance en 1873.

On voit par contre John, le  frère aîné de William, dans le cercle rouge.

Je présume qu’il est celui à droite.

J’ai commencé à parler beaucoup sur mon blogue Our Ancestors de la famille de Jean-Baptiste Archambeault, cordonnier, l’ancêtre de nombreux descendants américains dont le patronyme varie d’Archambeault à Shambo. Jean-Baptiste Archambeault est en haut à gauche.

Sa femme Émilie Mercier est au centre.

Pas facile de s’y retrouver avec la famille Archambeault dans les recensements américains et de faire des liens,  ni d’ailleurs avec la famille Mercier.

Flora Shambo s’est mariée à un monsieur Whelan, mais on la retrouve avec ses parents John Shambo et Florence Bushey (Boucher) en 1900.

La revoici vers 1880 avec son père, du moins je pense.

Comme je vous le disais l’autre fois, toute cette histoire de famille a commencé avec cette photo d’une jeune fille inconnue, encore inconnue…

En passant, êtes-vous en train de jeter vos vieilles photos?

Flora Shambo?

Belle photo n’est-ce pas?

.

Ce n’est pas Flora Shambo, du moins je pense…

Je pense beaucoup depuis le mois d’août, encore plus depuis le 4 septembre au soir. Cette photo vient de la collection de ma petite cousine Sandy dont j’ai fait la rencontre virtuelle en 2010 et une vraie rencontre l’année dernière, justement en septembre.

Elle était avec sa petite-fille toute mignonne. Elle avait quatre mois.

Sandy avait beaucoup de photos d’ancêtres dont elle ne connaissait pas les noms. La photo ci-dessus en est un exemple. On n’a encore aucune idée qui elle est.

Le seul indice que nous avons est que cette photo date de la fin des années 1890 et qu’elle est reliée à la famille Alexandre.

On trouvera bien un jour comme l’identité de ces jeunes femmes inconnues en 2010.

Flavie et Myra Alexandre