Quand on commence quelque chose, on le finit..

Ma collaboratrice m’a envoyé beaucoup de documents depuis une semaine. Je ne peux tout mettre ni entrer dans les détails.

Ce prochain document par contre est fort révélateur sur l’identité de la mère d’Honoré Marquette le petit cordonnier, le petit Nérée inconnu, enfant illégitime dont revoici l’acte de baptême.

C’est l’acte de baptême d’une autre fille d’Honoré et de sa deuxième femme Exilda Longpré. 

La petite Marie Rose est née le 21 octobre 1889,mais elle est décédée en juillet 1890.


Honoré a dû avoir le coeur brisé.

La petite Marie Rosa Laurence, née en 1893, avait eu une petite sœur, et du même nom ou presque. Honoré tenait donc mordicus à honorer sa mère. J’en suis certain.

Honoré est maintenant au paradis avec ses enfants et sa maman, mais je ne sais pas s’il y a retrouvé son père.

Je ne sais pas où Honoré est enterré.

Rose et Rosa sont enterrées dans le cimetière Côte-des-Neiges.

Elles ne sont pas les seules enterrées là. On y voit leur mère, Exilda Longpré, leurs frères Joseph, Arthur, Arthur, Arthur, leur soeur Eva, puis Laurette et Yvette, les deux filles de Rosa qu’elle a eues avec George Fullum, et aussi un des  conjoints. Le grand-père de Rosa, François Longpré y est aussi enterré.

Qu’en est-il de ce vieux Jean-Baptiste Marquette qui vivait de la charité en 1852? On sait qu’il était le fils de Jean-Baptiste Marquet et de Marguerite Desplaines selon l’acte de mariage.

J’ai beau chercher plus loin… je ne trouve plus rien.

Quand on commence quelque chose, on le finit…, mais il faut aussi savoir quand s’arrêter, à moins que quelqu’un découvre ce blogue par hasard et qu’il commence à m’envoyer plein de vieilles photos.

Pour terminer, ma collaboratrice n’a pu s’empêcher. Elle  a réussi à trouver le décès de la belle Martine.

Décédée le 12 avril 1879, à l’âge de 28 ans…

Demain, pour vous faire rire un peu, l’invention du baseball en reprise.