Ma tante Alda

Alda, pas Alfa…

Dire que cette histoire de poutine à commencer à cause de Vicky Lapointe. Elle ne se doutait pas que son petit penchant pour la poutine allait faire déborder mon blogue comme ça!

La poutine c’est comme la généalogie. C’est bon, mais avec modération.

Ouin mettons!

Je ne saurai jamais si ma tante Alda a déjà goûté à de la poutine.

Alda Quesnel

Probablement que oui avec ce grand sourire…

Cette photo était très bien conservée dans un des deux précieux sacs d’épicerie de ma tante Evelyne.

Ma tante Alda n’est pas ma tante. C’est la tante de ma mère… Du moins c’est comme ça que ma mère l’appelait.

J’ai vérifié!

Alda Quesnel est la soeur de ma grand-mère Rosina. Alda est donc ma grand-tante.

Je n’ai jamais rencontré ma grand-tante Alda. Il est grand temps de le faire grâce à ce blogue.

Alda était la marraine de maman que l’on voit ici dans les bras de sa mère en septembre 1921.

Rosina Quesnel avec Aline (3 mois)

La maison était alors en construction.

Je n’ai jamais su qu’Alda était sa marraine avant de mettre la main sur l’acte de baptême de ma mère.

Son parrain était Aldama Sauvé, le frère de mon grand-père Euclide.

Voici la photo de mon grand-oncle Aldama.

J’en avais parlé dans cet article… fort intéressant d’ailleurs.

Aldama est décédé en 1949, donc avant l’invention de la poutine en 1957.

Grâce à mes recherches, je savais que ma tante Alda avait marié un dénommé Georges Fullum en 1947.

Pour moi, le patronyme Fullum n’était que le nom d’une rue… ou de la prison des femmes.

Source

N’ayez crainte, Alda n’a pas fait de prison! Pour en savoir plus sur la prison des femmes, cliquez ici.

Dans mes recherches, j’avais trouvé deux enfants du couple… Lucille et Armand.

Deux enfants?

Plus sûr du tout maintenant, car je viens de réaliser que Lucille Fullum s’était mariée en 1946 et qu’Armand Fullum s’était marié en 1950.

Il y a donc un os dans la moulinette de mes recherches… Alda ne peut être la mère!

Pourquoi le nom de leur mère n’apparaissait pas dans l’acte de mariage?

Intrigant n’est-ce pas…?

Non ?

Je vous réserve une tite surprise…

On se revoit mardi prochain.

Lundi c’est la fête du patriote David Alexandre et je pense vous donner un petit congé…

J’haïs ça quand y fait ça!

Cliquez sur l’image…