Enfin, je connais l’histoire véritablement véridique de la poutine !

Vraiment trop drôle… le commentaire laissé sur mon blogue hier par Pascale Ouvrard.

Pascale est ma lectrice qui m’avait envoyé ces belles photos de l’Île de Ré, le lieu de mon ancêtre André Pierre Mignier dit La Gâchette…

Pur plaisir égoïste…

Bonjour
Enfin, je connais l’histoire véritablement véridique de la poutine !
Et ça me rappelle que j’en ai une boîte dans mon placard depuis de longs mois, depuis que l’amoureux de ma fille m’en a offert (j’en avais demandé car j’en avais mangé une fois lors de ma visite au Québec). Il avait trouvé cette demande très bizarre de ma part !
Je ne l’ai pas encore utilisé car, si je peux faire des frites très facilement, je ne trouve pas ici de fromage qui fait spouich spouich ! même dans une boutique de produits anglais (car nous avons ici en Limousin de nombreux anglais heureux de trouver des maisons et des terres beaucoup moins chères qu’en Grande-Bretagne, des étangs pour pêcher des carpes, du vin et du foie gras et un peu plus de soleil)

Et sans fromage " pouitch pouitch", pas de poutine ! je ne peux pas demander de m’en envoyer car le temps passé à traverser l’Atlantique, il devient muet !
Bref, je ne mangerai de la poutine digne de ce nom que lors de mon prochain séjour à Montréal.

Pascale OUVRARD

(Les Belles Histoires de Ste-Anne-des-Plaines L’invention de la poutine)

Spouich spouich ou Pouitch pouitch, là est la question…

About these ads

5 réflexions sur “Enfin, je connais l’histoire véritablement véridique de la poutine !

  1. Vous êtes dans le champ tous les deux: c’est squouich, squouich. Utiliser du fromage qui fait spouich, spouich ou pouitch, pouitch porterait inévitablement l’audiophile averti à conclure qu’il a affaire à des fraudeurs.

    Pis ça se prétend amateurs de poutine!

    • Dans le champ…?
      Comme dans Beau.. Champ!
      Je connais du monde qui sont allés à la guerre pour moins que ça mon cher!
      J’espère qu’on ne mettra pas ça sur la table lors des négos des egos…

  2. Valentine: ce haut lieu de la gastronomie québécoise qui, soit dit en passant, offre en ce moment le hot dog steamé all dressed @ 0,99. Inutile d’ajouter que j’ai profité de cette occasion inespérée pour renouer avec ce plat savoureux — que j’ai parfois/souvent tendance à délaisser — à consistance gélatineuse et brunâtre truffé de bonnes patates frites bien molles et qui, dans des conditions sonores idéales, laisse émaner des squouiches squouiches discrets annonciateurs d’un orgasme buccal prochain. Si jamais je me tape un jour le gros lot à la LotoMax, je m’abaisserai peut-être à caresser du bout des lèvres cette ignoble contrefaçon, version foie gras, au Pied de Cochon.

    Entre-temps…

    Deux steamés @ 0,99 arrosés de la Classique @ 2,49 chez Valentine, le repaire des connaisseurs. En fait, j’inviterai peut-être Pascale à son prochain séjour — en supposant que le spécial @ 0,99 soit toujours en vigueur, bien sûr.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s