Jean-Baptiste Alexandre, petit-fils de David Alexandre

Jean-Baptiste Alexandre était totalement inconnu en 2010 tout comme son grand-père David, notre patriote de Napieville qui l’a échappé belle…

Alléluia!

Vous allez en apprendre sur ses descendants puisqu’il a eu 18 enfants.

Je ne vais pas vous traduire le texte d’hier comme tel, car je pense que le message est passé quand même.

Ma version anglaise de mon blogue m’a permis de rejoindre plein de petits cousins et de petites cousines aux États-Unis dont un descendant direct d’un patrioté déporté en Australie.

Je prends beaucoup de plaisir à leur faire découvrir leurs ancêtres canadiens-français. Ils tombent des nues et sont totalement aphones devant l’ampleur de mes recherches ou de mon obsession.

J’évite maintenant de leur faire peur.

J’ai eu ma leçon. 

Voici donc young man 1 en 2010 quand ma 3e cousine Sandy m’avait envoyé un tas de photos de gens inconnus.

young man 1

Fran avait la clé et d’autres photos en bonus.

Celle-ci serait des membres de la famille Alexandre, mais je ne reconnais pas Jean-Baptiste même en utilisant beaucoup d’imagination.


Jean-Baptiste Alexandre (1862-1936) était connu sous le nom de John Alexander, fils de John Alexander et Philomene Lagasse. On voit ses parents ici avec ses trois soeurs Myra, Agnes et Helen, fort probablement avec ses deux enfants.

Voici une autre photo de Jean-Baptiste Alexander.

On le voit également ici dans cette photo numérisée par Robin dont le mari est un autre petit cousin. Elle en a numérisé plus d’une centaine dont celle-ci…

Jean-Baptiste Alexandre alias young man 1

Elle avait aucune idée qui il était, moi non plus d’ailleurs. Il a fallu que Fran éclaire nos lanternes.

Moi et mes idées de me partir une version anglaise de mon blogue

L’idée est de moi.

C’est suite à la visite de Doris Chaumont à Ste-Anne-des-Plaines en 2009. Elle voulait que sa parenté en Louisiane puisse lire ce que j’avais écrit sur leurs ancêtres.

Je ne m’étais pas fait prier trop trop.

http://steanne.wordpress.com/2009/09/25/a-most-welcome-visit-to-sainte-anne-des-plaines/

Voici mon article d’aujourd’hui sur mon blogue Our Ancestors. Le dénouement est assez intéressant puisqu’on a retrouvé l’identité de cet homme.

Il était totalement inconnu en 2010.

Vous allez en apprendre plus tout comme sur ses descendants. Il a eu 18 enfants.

Voici mon article que je traduirai pour vous en français demain.

I just got the go-ahead to tell you more about this picture I posted last week…

young man 1

Yes you can pass on the pictures and info. Maybe someone will be able to identify someone in the group photo. If the photo dates to about 1880 the older couple could be David Alexandre and his wife, Marguerite Marchand.

 Thank you and enjoy.

I never post anything without asking permission first.

This is the group picture I was waiting to show you.

The picture that I had posted last week is Jean-Baptiste Alexandre.

Jean-Baptiste Alexandre 1842-1936

He was known as John Alexander, son of John Alexander and Philomene Lagasse. This is his father and mother with his three sisters, Myra, Agnes and Helen, and most probably the two children of Helen.

How do I know?

Here is one of the pictures I was holding up also.

Jean-Baptiste Alexandre

Same man.

Here is the group photo once again.

At first glance I don’t recognize anyone not even Jean-Baptiste Alexandre.

It took us two years to find the identity of young man 1.

Maybe someone down the road will help us find who these people are.

The only clue is that the person who gave us this picture said this was the Alexandre family.

Next time I will tell you more about Jean-Baptiste Alexandre who married twice and had 18 children.

Jean-Baptiste Alexandre aka young man 1

La numérologie

Je ne suis pas un sceptique de nature.

J’aime explorer et ensuite me faire ma petite idée.

La naissance de mes petits-enfants a ravivé plein de choses en moi dont l’intérêt pour l’astrologie, la chiromancie et la numérologie.

J’en sais moins sur la chiromancie et la numérologie, mais je peux me faire une petite idée et séparer le vrai du faux…

Voici l’analyse numérologique d’Henriette Alexandre à partir de sa date de naissance du 6 avril 1845.

Intéressant à lire quand on cherche à en savoir plus sur le caractère d’un ancêtre ou d’une ancêtre.

En passant, il n’y aura pas de punch à la fin… 

Source : http://www.numerologie.ch/Main.asp

Analyse

Personnalité d’Henriette Alexandre (6 avril 1845)

Votre nombre d’expression, le 8, synthèse de votre prénom et de votre nom, détermine votre caractère entier et votre sens aigu de la justice. Votre forte énergie demande tout de même à être canalisée. Vous refusez la demi-mesure, et êtes intransigeante. Une vraie tornade! Vous avez toujours besoin d’une activité soutenue et d’un environnement qui vous permette d’exercer votre sens de l’initiative; vous ne supportez pas la dépendance à autrui et vous êtes en perpétuelle quête d’équilibre. À surveiller: Votre sens de l’autorité et votre tendance à l’entêtement. Vous êtes de nature combative et concrète et vous aimez le risque… Mais c’est cela qui vous permet de faire face à l’adversité. Bref: Evitez les réactions butées et agressives et mettez votre énergie au service d’une cause juste… Vous ne pourrez pas trouver meilleur équilibre!

Votre prénom, Henriette, caractérisé par le chiffre 5, indique un incontestable charisme. On vous écoute et on vous admire, car vous parvenez à vous adapter au niveau de chacun. Vous avez l’air sûre de vous. Mais ne négligez pas votre besoin de nouvelles expériences… C’est écrit dans votre tempérament!

Le nom dont vous avez hérité, Alexandre, caractérisé quant à lui par le chiffre 3, est sans nul doute à l’origine de votre maîtrise certaine, de votre habileté incontestée et de votre sens créatif et/ou inventif…

Votre nombre intime, le 9, issu des voyelles de votre prénom et de votre nom, renseigne sur la personnalité vécue de l’«intérieur», sur vos aspirations, vos motivations… Dans votre cas, vous aspirez clairement à vous réaliser de façon entière et absolue. Vous êtes de nature émotive et sensible et douée d’un tempérament idéaliste, parfois éloigné des réalités et fatalement exposée aux désillusions… Vous voulez être utile à autrui et au monde en général, et vous aimez probablement enseigner, transmettre, partager. Vous recherchez l’amour total et vrai et vous êtes capable d’une grand investissement affectif. Votre vie affective, souvent fragile, se consolide et se stabilise avec la maturité.

Issu des consonnes de votre prénom et de votre nom, votre nombre de réalisation, le 8 révèle vos talents sur un plan matériel et/ou professionnel. Chez vous, il révèle le sens de l’initiative concrète et pratique. Vous êtes efficace et déterminée sur le terrain et vous êtes douée de bonnes vibrations pour les affaires ou les transactions de toute nature.

Votre nombre psychique, le 6, révèle que, chez vous, les sentiments dominent! D’où votre perpétuelle quête d’harmonie affective et votre sensibilité aux critiques. Vous craignez l’isolement et l’abandon et avez besoin d’une vie sociale. Vous êtes certainement douée de talents artistiques et avez une fâcheuse tendance à culpabiliser pour un oui ou pour un non.

Vous avancez dans la vie grâce à vos activités et à vos ambitions. C’est ce que révèle en tous cas votre nombre d’évolution, le 1. Il confirme aussi votre cérébralité, votre logique, votre indépendance, votre maîtrise de soi et votre créativité. Dans tous les cas, votre 1 vous permet de vous réaliser et de réussir, mais vous devez avant tout compter sur vous-même.

Votre table d’inclusion:
Nombre manquant: 7.

7: Votre manque de 7 pourrait également se dire «Manque de confiance en soi»… Voici l’origine de vos peurs, de vos angoisses et de votre pessimisme. Vous souffrez souvent d’isolement car vous éprouvez des difficultés à comprendre autrui et parfois même à aimer la vie… Si vous n’avez déjà entamé un tel processus, il est grand temps de trouver un moyen de dépasser vos problèmes.

Nombre dominant: 5.
5: Vos qualités d’adaptation, votre indépendance, votre mobilité, votre amour du voyage et de la nouveauté ainsi que votre charme, votre talent de persuasion et votre don de la parole suggèrent une brillante carrière en tant qu’avocate, actrice, politique ou éventuellement militaire. Ou un métier à forte mobilité.

Cycle de vie:

Votre chemin de vie, le 1, issu de votre date de naissance, donne de précieuses indications sur votre destin, de manière plutôt détachée de tout contexte. Le 1 est un chemin qui ne cesse de monter et qui mène très loin. En bref, il s’agit du chemin des meneuses, résolues et endurantes. Il explique en grande partie votre enthousiasme et votre volontarisme. Plus vous avancez dans votre chemin et plus toute tendance à la timidité ou à l’indécision tend à disparaître. Les obstacles présents sur votre chemin sont une tendance à l’autoritarisme à l’égard de vos proches, tendance que vous devez absolument maîtriser, tout en vous efforçant d’être un modèle.

Votre cycle de vie, le 9, caractérise votre ouverture au monde et votre besoin de lui être utile. Vous êtes depuis le 6 avril 1899 dans votre troisième et dernier cycle, le cycle de la moisson. Après une adolescence torturée, à la recherche d’une cause juste, d’une vie active plus ou moins trépidante faite de rencontres et de surinvestissement personnel, vous découvrez aujourd’hui de nouvelles aspirations… Cette époque est celle de votre grande cause, pour laquelle, si ce n’est déjà le cas, vous lutterez avec brio!

Votre cycle de vie compte au total 4 réalisations majeures. Depuis le 5 avril 1898, vous accomplissez votre 4e et dernière réalisation (en 4), et pas des plus agréables: vous réaliser dans le travail, la discipline, l’organisation. Ceci dit, même si votre chemin de vie vous pousse à l’autonomie, vous avez certainement compris, avec votre grande expérience, que l’épanouissement personnel exige une certaine rigueur et qu’il est illusoire de penser qu’on peut y arriver sans travailler… Bref, vous savez tirer parti de cette dernière réalisation.

Cycles temporels:

En numérologie, il existe 9 années personnelles. Chacune d’entre elles indique la tendance générale de l’année en cours. En ce qui vous concerne, vous êtes en année 6, symbole de la cohérence. Cette année, vous avez besoin de vous sentir bien dans votre environnement. Bien avec vos proches. Bien au travail… Vous saurez vous adapter en toutes circonstances car vous avez besoin cette année d’un environnement qui vous paraisse logique, cohérent, compréhensible. Déménagement ou changement d’emploi dans ce contexte, ne sont pas exclus s’ils vous apportent un sentiment de stabilité.

Votre maison astrologique (ou secteur) donne un complément d’information intéressant à votre année personnelle. Si la première est valable du 1er au 31 décembre, la seconde en revanche, change à chacun de vos anniversaires. Vous êtes actuellement en maison 4, symbole des racines et du logis. Vous investirez davantage votre doux foyer cette année (ou vous déménagerez carrément) pour vous sentir mieux ancrée dans la réalité.

Votre mois personnel, le 1, indique la tonalité générale du mois en cours: pendant ce mois, l’initiative personnelle est encouragée.

Vous êtes en jour personnel 8, journée favorisant l’action et l’efficacité.

(Analyse réalisée le 7 avril 2012 à 14h20)

À essayer à votre tour… avec un ou une de vos ancêtres.

Tiens mon grand-père Léo Lagacé, né le 6 juin 1888, le gars de party… le fils d’Henriette, son petit dernier.

Analyse

Personnalité de Léo Lagacé (6 juin 1888)

Votre nombre d’expression, le 7, synthèse de votre prénom et de votre nom, détermine votre vie intérieure franchement prédominante (réflexion, sens de l’analyse et du diagnostic, etc.) Vous êtes capable de grande finesse et de subtilité, sous une apparence assez réservée… D’ailleurs, votre humour, souvent sarcastique, n’est-il pas en fait la défense d’une nature plutôt introvertie? Votre nombre est à l’origine de votre sens de l’amitié vraie et votre besoin d’évasion (grands espaces, nature, mer…), votre besoin ponctuel d’isolement, votre imagination très développée et votre sens du rêve… À surveiller: Votre franche tendance au pessimisme! Bref: À trop vouloir vous préserver, à vous satisfaire des acquis, vous risquez de vous marginaliser… Sachez faire le premier pas! Démontrez qu’il n’y a pas de raison de craindre les introvertis, et vous vivrez alors en profonde harmonie avec vous-même et votre entourage…

Votre prénom, Léo, caractérisé par le chiffre 5, indique un incontestable charisme. On vous écoute et on vous admire, car vous parvenez à vous adapter au niveau de chacun. Vous avez l’air sûr de vous. Mais ne négligez pas votre besoin de nouvelles expériences… C’est écrit dans votre tempérament!

Le nom dont vous avez hérité, Lagacé, quant à lui caractérisé par le chiffre 2, est le principal responsable de votre affabilité, de votre tact et de votre légendaire sens de la mesure. Il est également à l’origine de votre goût pour le travail en collaboration.

Votre nombre intime, le 9, issu des voyelles de votre prénom et de votre nom, renseigne sur la personnalité vécue de l’«intérieur», sur vos aspirations, vos motivations… Dans votre cas, vous aspirez clairement à vous réaliser de façon entière et absolue. Vous êtes de nature émotive et sensible et doué d’un tempérament idéaliste, parfois éloigné des réalités et fatalement exposé aux désillusions… Vous voulez être utile à autrui et au monde en général, et vous aimez probablement enseigner, transmettre, partager. Vous recherchez l’amour total et vrai et vous êtes capable d’une grand investissement affectif. Votre vie affective, souvent fragile, se consolide et se stabilise avec la maturité.

Issu des consonnes de votre prénom et de votre nom, votre nombre de réalisation, le 7 révèle vos talents sur un plan matériel et/ou professionnel. Chez vous, il révèle une capacité à analyser, diagnostiquer, conseiller. Vous avez besoin d’autonomie. Vous avez le sens de la recherche, de l’étude. Les domaines hautement spécialisés vous sont conseillés.

Votre nombre psychique, le 6, révèle que, chez vous, les sentiments dominent! D’où votre perpétuelle quête d’harmonie affective et votre sensibilité aux critiques. Vous craignez l’isolement et l’abandon et avez besoin d’une vie sociale. Vous êtes certainement doué de talents artistiques et avez une fâcheuse tendance à culpabiliser pour un oui ou pour un non.

C’est dans la communication que vous avancez dans la vie, grâce à vos qualités de sociabilité et à votre extraversion. C’est ce que révèle en tout cas votre nombre d’évolution, le 3. Il confirme aussi votre spontanéité, votre enthousiasme, votre facilité d’expression et votre dynamisme. Vous devez, si cela est encore possible, développer vos moyens d’expression et de créativité dans toutes les formes de communication possibles, sans vous disperser exagérément.

Votre table d’inclusion:
Nombres manquants: 2, 4, 8, 9.

2: Le 2 en manque est à l’origine de vos difficultés relationnelles avec les proches (aussi bien dans votre vie privée que dans votre vie professionnelle). Peut-être souffrez-vous (ou avez-vous souffert) également de problèmes dans votre couple? Vous manquiez de confiance en votre partenaire? Votre susceptibilité, votre manque de patience et votre nervosité trouvent leur origine ici… Mais pas de panique: ça se travaille!

4: Un 4 en manque signifie clairement de votre part un refus de cadres et de hiérarchie. Vous ne supportez pas de remplir un rôle purement exécutif et souffrez parfois de manque de concentration, de paresse et de manque d’organisation.

8: Manque de 8 ou manque de jugeotte à l’égard des choses matérielles et de l’argent? Ce manque de 8 est clairement la cause de votre peur de saisir les opportunités, de votre désintéressement pour l’argent et le pouvoir. Les conséquences du manque de 8 se révèlent parfois très violentes, il convient donc pour vous de rechercher rapidement à vous accomplir en misant sur votre sens de l’équité.

9: Vous l’avez sans doute déjà remarqué par vous même: vous avez une prédisposition naturelle à compenser par l’argent ou le matériel tout problème émotif. Vous présentez le risque, par ailleurs, d’être d’une jalousie ou d’une possessivité excessive et que vous manquiez de maturité. Ça se soigne! Mais cela, vous le savez aussi…

Cycle de vie:

Votre chemin de vie, le 1, issu de votre date de naissance, donne de précieuses indications sur votre destin, de manière plutôt détachée de tout contexte. Le 1 est un chemin qui ne cesse de monter et qui mène très loin. En bref, il s’agit du chemin des meneurs, résolus et endurants. Il explique en grande partie votre enthousiasme et votre volontarisme. Plus vous avancez dans votre chemin et plus toute tendance à la timidité ou à l’indécision tend à disparaître. Les obstacles présents sur votre chemin sont une tendance à l’autoritarisme à l’égard de vos proches, tendance que vous devez absolument maîtriser, tout en vous efforçant d’être un modèle.

Votre cycle de vie, le 7, caractérise notamment vos capacités de réflexion. Vous êtes depuis le 6 juin 1942 dans votre troisième et dernier cycle, le cycle de la moisson, qui se déroule en principe dans un climat assez paisible… Si vous avez toujours rêvé d’écrire un livre, de composer ou de peindre un chef-d’œuvre, c’est le moment! Vos jeunes années ont été assez déprimées en raison de votre analyse un peu trop pertinente d’un monde plutôt affligeant. Plus tard, l’incompatibilité entre vos pulsions et votre intellect vous ont souvent mis en porte-à-faux. Aujourd’hui, vous avez les moyens d’éprouver une plénitude longtemps recherchée, de vous sentir en paix et de profiter de l’existence… Profitez-en bien!

Votre cycle de vie compte au total 4 réalisations majeures. Depuis le 5 juin 1941, vous accomplissez votre 4e et dernière réalisation (en 4), et pas des plus agréables: vous réaliser dans le travail, la discipline, l’organisation. Ceci dit, même si votre chemin de vie vous pousse à l’autonomie, vous avez certainement compris, avec votre grande expérience, que l’épanouissement personnel exige une certaine rigueur et qu’il est illusoire de penser qu’on peut y arriver sans travailler… Bref, vous savez tirer parti de cette dernière réalisation.

On se repogne.

Franchement Marineau!

Pas besoin de chercher midi à quatorze heures pour trouver l’acte de naissance de Jean-Baptiste Marineau qui porte le même prénom que celui qui a été blessé par balles le 22 février 1838.

Jean-Baptiste est né le 27 septembre 1844 et il a été baptisé le lendemain à St-Eustache.

Jean-Baptiste est moins connu que Samuel de Champlain et on n’en fait aucunement mention dans nos livres d’histoire.

Par contre, on est certain que cette photo est la sienne.

L’histoire officielle est peu loquace sur ce que les habitants ont dû endurer après le 15 décembre 1837.

À moins d’aller sur le site de la ville de St-Eustache.

La journée du 14 décembre 1837 restera à jamais gravée dans les mémoires. En cette froide journée d’hiver, le docteur Jean-Olivier Chénier et une centaine de patriotes de Saint-Eustache et des paroisses voisines se sont courageusement inclinés devant les

2000 hommes du général Colborne. Barricadés dans l’église, le presbytère, le couvent, la maison seigneuriale ainsi que dans quelques résidences face à la grande place et le long de la grande rue, les compagnons de Chénier n’ont pu résister
longtemps aux troupes de la reine Victoria. En moins de deux heures, tout le village est encerclé et devient une proie facile. Entre le premier coup de canon tiré du chemin de la Grande-Côte et le crépitement des dernières balles, il ne s’est même pas écoulé cinq heures.

Munis d’armes dérisoires et prisonniers dans leur propre forteresse, les patriotes sont voués à une mort certaine. S’ils ne meurent pas asphyxiés ou brûlés, ils tombent sous les balles des militaires anglais ou des volontaires en tentant de fuir. Ainsi sont morts pour une cause en laquelle ils croyaient Jean-Olivier Chénier, Joseph Paquet, Jean-Baptiste Lauzé, Nazaire Filion, Séraphin Doré, François Dubé, Joseph Guitard, Pierre Dubeau, Joseph Bonnet, Jean-Baptiste Toupin et Alexis Lachance. À ces hommes de Saint-Eustache il faut en ajouter quelques dizaines d’autres, dont leurs malheureux compagnons de Sainte-Scholastique.

Dans son Journal historique, le curé Paquin raconte ce qu’il a vu au lendemain de la bataille… Toute la belle partie du village n’était plus qu’un amas de ruines fumantes où l’on trouvait ça et là des cadavres défigurés, sanglants, à demi brûlés. L’église était réduite en cendres… Le nombre des maisons brûlées s’élève à 60, à peu près les plus belles. Tout dans cette scène de désolation rappelait le carnage et la vengeance. Saint-Eustache était tout en ruines et ses cendres fumaient encore, et cependant il y avait des gens assez barbares pour achever de détruire ce que le feu avait épargné. Des morceaux même de la cloche devinrent la proie de ces ravisseurs.

Pour en savoir plus, allez sur l’incontournable Wikipedia.

J’espère juste que sa descendante au Michigan ne lise pas cet article en français et qu’elle pense ensuite que Jean-Baptiste est un petit cousin éloigné de Samuel de Champlain.

On se repogne.

Ça frappe dans le dash…

Je n’en croyais pas l’iris de mes yeux…

Le nouveau modèle Camry Iris 2012 équipée de 10 coussins gonflables!

quand j’ai lu ce commentaire sur mon blogue cette semaine.

C’est toujours payant de m’écrire, surtout que ça ne vous coûte rien.

My name is … Marineau [and I am] a descendant of James Marineau, son of Adrien (Adrian) Marineau, son of Jean Baptiste Hostain Marineau (1845-),  son of Jean Baptiste Marineau. Adrien Marineau was born in St-Eustache in 1892 and married Eva Duval, then migrated to the United States in 1915. I have been working very hard at finding information regarding my ancestors there in Quebec, and came across your blog. I was very excited to think I may have found some helpful information. I do realize we have a language barrier, but was hoping you could verify that the Jean Baptiste Marineau you talk about is my Great Grandfather, or GG Grandfather. I really would like to know more about them, especially if you have pictures to accompany the information.

Thank you so much…

We may very well be distant cousins.

On n’est pas des cousins éloignés finalement!

Elle est seulement une 5e cousine à 5 générations de la femme d’un de mes arrière-grand-oncles.

Mais cépasgrave.

Elle ne comprend pas le français non plus!

Cépasgrave non plus.

C’est elle qui avait cette photo et qui ressent beaucoup de fierté pour ses ancêtres Marineau.

Ç’a cliqué tout de suite entre nous… surtout que j’avais fait tellement de recherches sur cette famille de St-Eustache qui avait été au coeur des  événements de la rébellion de 1837.

On se repogne.

Jean-Baptiste Marineau… le frère de l’autre

Vous vous souvenez du petit Jean-Baptiste Marineau, le petit garçon qui s’était fait tirer à St-Eustache.

En 1838!

Dans mes recherches, j’avais trouvé d’autres enfants du couple Marineau/Hostain-Lauzé…!

Le couple Marineau-Lauzé avait fait baptiser un autre enfant Jean-Baptiste vers 1844.

Le voici…

La prochaine fois, je vous parle de ses descendants…