Les Patriotes de Ste-Anne

Non ce n’est pas le nom d’une équipe de Midget AAA.

Mais ça serait winner comme nom.


Le hockey a toujours été fort à Ste-Anne.

L’histoire des Patriotes, disons un peu moins.

Cépasgrave.

L’histoire revient dans l’actualité par les temps qui courent.

Tenez…

Branchez-vous! 

On commence à se réveiller! On a aussi un article dans Le Devoir.

Il était grand temps.

En tout cas, je fais ma part.

Voici nos Patriotes de Ste-Anne.

Si on croit le curé Poirier, qui avait la chienne de se faire tuer, nous avons maintenant nos braves Patriotes anneplainois…

Moïse Granger, qui a pris les armes…

Jean-Baptiste Leblanc, regardé comme le second chef de la rébellion

Nicolas Daunais, Joachim Villeneuve, Séraphin Bouc, Octave Villeneuve, Jean Villiot, Félix Granger, Thomas Villiot et Joseph Adam dont on viendrait peut-être à bout si sa méchante femme… et finalement Louis Dubois.

Il ne reste plus qu’à élever un monument quelque part à Ste-Anne-des-Plaines.