Étienne Simard, patriote

Une petite trève avec les ancêtres de mon petit-fils.

Trève qui reste d’être longue en plus.

Cépasgrave, j’ai tout mon temps.

J’ai reçu un courriel d’une lectrice avec une découpure dans un journal.

De quoi rallumer mon ardeur patriotique vacillant depuis ma visite virtuelle à St-Eustache et mes échanges avec mon ami Sylvain…

Je le savais qu’il y avait eu des Patriotes à Ste-Anne-des-Plaines!

Mon petit doigt me le disait.

La Presse n’inventerait certainement pas une telle histoire. En tout cas pas en 1907!

Et moi qui n’avait rien à écrire aujourd’hui.

Ça vient de mettre une bûche dans mon vieux poêle de patriote.

L’histoire ne se termine pas là, vous vous en doutez bien.  L’article comporte une erreur, mineure vous me direz, mais une erreur quand même.

Voici l’acte de sépulture pris sur le site des Archives nationales.

Je vous laisse la trouver.

Mais ceci n’est qu’un début, continuons le…

Demain, une belle redécouverte.