Le Bye-Bye 2012

Je n’écris pas de billet avant les Rois, mais ça ne vous empêche pas d’écrire à ma place.

Quel est, selon vous, l’événement de l’année 2012 sur mon blogue Nos Ancêtres?

Je vais écrire vos réponses ici jusqu’aux Rois.

OldManAtComputer

Vous n’avez pas à lire tous les billets de 2012 et vous n’avez même pas à me répondre.

On se repogne…

Je vais vous aider… janvier 2012.

Ce billet… Mon ami Paul.

paul

Cliquez.

Vous lirez le petit commentaire de mon ami Michel à la fin.

Un Joyeux Noël de France

Jocelyne, ma petite cousine de France, et son mari du site Migrations nous envoient leurs meilleurs voeux.

Voici nos voeux pour 2013 que je vous transmet dans la création de mon premier PPS.

Vous faites partie de ces gens dont nous apprécions tout spécialement la compagnie parce que vous dégagez une énergie positive et que votre joie de vivre est vraiment communicative. Pour nous, vous n’êtes pas simplement qu’une connaissance, vous êtes quelqu’un qui a beaucoup d’importance et Noël nous semble particulièrement un beau moment pour vous l’exprimer bien tendrement.
Amitiés

Jocelyne et Bernard
SAPIN-~1

Le deuil d’une famille

Je n’aurais pas dû écouter RDI le 17 décembre 2012.

On parlait de Lauren Rousseau. Lauren n’aura jamais de descendants.

On voyait à RDI son père et des membres de sa famille témoigner.

Colère retenue, grande tristesse, totale incompréhension. 

Dans tous les médias américains, on rend hommage à Lauren Rousseau.

Lauren Rousseau

1982-2012

Lauren Gabrille Rousseau, 30, teacher

(AP) — Lauren Rousseau had spent years working as a substitute teacher and doing other jobs. So she was thrilled when she finally realized her goal this fall to become a full-time teacher at Sandy Hook.

Her mother, Teresa Rousseau, a copy editor at the Danbury News-Times, released a statement Saturday that said state police told them just after midnight that she was among the victims.

« Lauren wanted to be a teacher from before she even went to kindergarten, » she said. « We will miss her terribly and will take comfort knowing that she had achieved that dream. »

Her mother said she was thrilled to get the job.

« It was the best year of her life, » she told the newspaper.

Rousseau has been called gentle, spirited and active. She had planned to see « The Hobbit » with her boyfriend Friday and had baked cupcakes for a party they were to attend afterward. She was born in Danbury, and attended Danbury High, college at the University of Connecticut and graduate school at the University of Bridgeport.

She was a lover of music, dance and theater.

« I’m used to having people die who are older, » her mother said, « not the person whose room is up over the kitchen. »

Le conjoint de la directrice, également tuée le 14 décembre, avait enseigné à petite Lauren en 4e année.

Lauren Rousseau child

Double tragedy for husband of dead principal as 1994 class photo shows he once taught Lauren Rousseau – a teacher who was also murdered at Sandy Hook

The family of slain Newtown principal Dawn Hochsprung have suffered a double tragedy after it emerged that they were close to another of the victims. George Hochsprung taught Lauren Rousseau when she was in fourth grade and considered her a ‘family friend’, relatives have revealed. He and Dawn liked her so much that they even put in a good word at her school, Sandy Hook Elementary in Connecticut, and got her a job.

principal and husband

Lauren avait l’âge d’un de mes fils qui fête ses 30 ans aujourd’hui.

J’aurais pas dû écouter RDI.

Peut-être bien que oui finalement…

Rivière-Ouelle… 14 décembre 1780

Plus que 10 dodos avant la veille de Noël…

Je me demande si je peux réussir à étirer mon histoire de Père Noël de Rivière-Ouelle jusqu’au 24 au soir sans perdre en chemin tous mes lecteurs et toutes mes lectrices.

Continuons notre histoire… en faisant rapidement un petit saut en arrière pour en réchapper quelques-uns.

C’est la goutte qui fait déborder le vase de son chagrin. François pète sa coche et se fout à l’eau… pour rejoindre à la nage la rive aux galets acérés.

Se rappelant les ordres du capitaine de frégate…

guet

- Ne le quittez sous aucun prétexte. C’tu clair!

… ses fidèles compagnons sautent sur l’occasion et le suivent.

Après une petite marche ultra-rapide sur les galets acérés, notre petit groupe d’Allemands dégoulinants rattrapent Frobe, à demi-gelé, et se dirigent encore plus rapidement vers la première maison, celle de Noël-Antoine Lizotte.

Noël-Antoine Lizotte avait  7 ans en 1759, si vous vous rappelez bien, et il tenait mordicus à ce que les gens se souviennent des représailles des Anglais et de la destruction du village de son grand-père Noël.

1759 Je me souviens

Âgé maintenant de  38 ans, Noël-Antoine était le 3e mari de Charlotte Miville Deschênes, une descendante directe de Pierre Miville dit le Suisse. Charlotte était la petite-fille de Jacques Miville Deschênes et de Catherine de Baillon.

Retenez bien ce nom! 

C’est la petite Marie-Louise Lizotte qui faisait la vaisselle qui la première entendit cogner à la porte.

« Père Noël, ça cogne à la porte… »

Noël était un peu dur d’oreille et ses appareils auditifs n’avaient plus de tites batteries. Les temps étaient durs vous vous rappelez…

« Père Noël, ça cogne à la porte! »

Lasse de répéter inlassablement Père Noël, Père Noël, Marie-Louise s’approche de la porte. Elle entend…

Schnell, schnell, on gèle!

Elle ouvre.

Mal lui en prit, car elle frémit d’effroi à la vue des soldats, la « guédille » au nez.

effroi_by_julie_rc

Maman!!!

Même réaction de sa petite soeur, la petite Charlotte Lizotte.

effroi 2

Maman!!!

Décidément nos soldats devaient être pas mal apeurants. Si on avait été à l’Halloween, les petites auraient eu bien moins peur.

Le père Noël accourt, même un peu sourd, de même que toute la maisonnée alarmée.

La mère de Charlotte et de Marie-Louise, une femme de caractère, en avait vu d’autres et décide de prendre le boeuf par les cornes.

Elle comprend vite que ces invités impromptus viennent de déserter la frégate Delight ancrée au large. Elle croit reconnaître sous les glaçons François Frobe qu’elle avait déjà vu compter fleurette à la petite Dépau, la petite potière du village qui s’occupe aussi de la chorale de la paroisse.

chorale noel

Mon beau sapin, roi des forêts
Que j’aime ta verdure
Quand par l’hiver, bois et guérets
Sont dépouillés de leurs attraits
Mon beau sapin, roi des forêts
Tu gardes ta parure

Herein bitte… 

Elle n’a pas à le répéter deux fois. Les soldats entrent et se collent sur le foyer.

Frobe lui raconte son aventure. Il n’avait d’yeux que pour Marie la belle potière du village.

Le roi George III pouvait aller se faire foutre.

413px-George_III_in_Coronation_Robes

Se faire foutre? My God! 

Liebe machen nein bekriegen! dit Frobe.

Chut, chut, y des oreilles chastes et pures ici…. dit Charlotte.

Charlotte mijota alors un plan afin de tirer nos soldats de ce sale pétrin. Il fallait faire vite car l’équipage de la frégate se rendrait vite compte de l’absence des déserteurs.

Fin de l’épisode…

Ouf!  

Bon, j’espère maintenant retrouver dans mes notes quel était ce fameux plan de Charlotte afin de vous revenir la semaine prochaine.