Je ne vous oublie pas…

J’ai reçu beaucoup de photos de la femme d’un petit petit cousin lointain aux États-Unis.

En Californie pour être plus précis.

Celui-ci n’a pas la piqûre, du moins pas encore, mais sa femme oui.

Elle avait contacté mon petit cousin Joe qui a des ancêtres Alexandre.

Joe m’a tout de suite contacté.

Robin ne savait pas ce qui l’attendait dans le détour.

Trois passionnés de généalogie et trois personnes toujours prêtes à aider.

Tout ça pour dire que Robin avait une photo semblable à celle-ci.


Cette photo appartient à ma troisième cousine Sandy dont l’ancêtre était Pierre Lagacé, le frère du fameux Stanislas Lagacé 1842.

1842 pour le différencier de son père Stanislas 1816 et de son fils Stanislas 1864.

On a cherché en ti-pépère qui étaient ces deux femmes.

La photo a été prise à la fin des années 1800.

Ça Sandy en était sûre à 100 %. Elle est experte en mode pour les vêtements féminins.

Maintenant on sait qui elles sont, car Robin avait les noms.

On se repogne, car je m’en vais écrire mon article sur mon blogue en anglais.

Tourlou…

Je ne suis pas si passionné que ça finalement

On a eu de la belle visite à Sainte-Anne hier.

Non ce n’est pas Céline ni le ptit gars de Québec dans la pub de St-Hubert avec le quart de cuisse et la salade crèmeuse…

C’est Bernard, un descendant d’Adélard Paquette et Malvina Forget.

Bernard est venu faire un petit nowhere dans le haut du Trait-Carré pour rencontrer Yvon le descendant d’Aquila Lauzon le fils de Jérémie si ma mémoire ne me fait pas défaut.

Bernard voulait voir l’endroit où vivaient ses ancêtres Paquette.

La tante Germaine d’Yvon était la grande chum de la Vonne Paquette, la fille d’Adélard.

La Vonne

Bernard et Yvon ont dû en jaser un coup…

C’est grâce aux photos de sa tante Germaine qu’on a pu retracer plein d’ancêtres de Sainte-Anne-des-Plaines.

Germaine est la petite fille en avant avec ses parents.

On lui doit beaucoup d’avoir préservé le patrimoine photographique de la famille d’Aquila Lauzon et d’Eugénie Coursol et d’avoir permis cette belle rencontre.

Quant à moi,  je n’ai pu assister à la rencontre, car je devais absolument installer mon Tempo.

J’ai dû annuler à la dernière minute.

Je n’avais plus tellement le choix, car l’hiver va bien tôt s’installer à Ste-Anne.

En passant juste comme ça, je me demande si Yvon a été baptisé en l’honneur de la Vonne Paquette…

On se repogne.

Secret de polichinelle

C’est un secret de polichinelle que je suis maintenant grand-père.

Il fallait lire entre les lignes depuis quelques semaines, mais ce n’était pas bien bien sorcier.

Beaucoup avaient deviné.

Ce que vous ne savez pas par contre, c’est que ma branche des Lagacé vient d’un seul ancêtre mâle.

Tous les autres enfants, sauf une fille, ont survécu.

Fascinant mes découvertes depuis 2007 alors que je cherchais désespérément le mariage de la belle Juliette avec son beau Léo Senior.

Mon ancêtre survivant était Antoine Lagacé, le fils d’Antoine Nicolas Lagacé dit Mignier.

On connaît tous l’ancêtre des Lagacé.

André Minier ou Mignier, dit La Gâchette, soldat du régiment Carignan-Salières.

Ma branche est donc tributaire d’Antoine.

Sa soeur Angèle, sans jeu de mots, a elle aussi survécu.

Elle a marié Joseph Chouinard.

Je ne vais vous achaler avec les  ancêtres de mon arrière-arrière… arrière-grand-tante Angèle ni mon petit-fils avec ses ancêtres.

Il est encore bien trop petit, mais ce n’est pas le goût qui me manque.

Article du 17 novembre 2008

Voici l’article que j’aurai dû mettre hier…

J’espère que vous ne pensez pas que j’avais trop fêté…

Je suis plutôt le genre calme et tranquille sauf quand vient le temps de parler généalogie et astrologie.

Alors là je m’enflamme.

Voici donc l’article du 17 novembre 2008.

La famille Simard de Sainte-Anne-des-Plaines

17 novembre 2008

La famille Simard est en vedette cette semaine.

Laissons la parole à l’abbé Georges Dugas…

FAMILLE SIMARD DE SAINTE-ANNE

Noël Simard, marié à Madeleine Racine de Château-Richer, en 1661.

Pierre Simard, fils de Noël, marié, en 1690, à Claire Dodier (Baie-Saint-Paul).

Étienne Simard, fils de Pierre, né en 1701, marié en deuxième mariage à Geneviève Blouin, en 1730.

Étienne Simard, fils d’Étienne, né 1746, marié à Marguerite Létourneau, en 1773.

Jean-Baptiste Simard, fils d’Étienne, né en 1774, marié à Susanne Deblois, de l’île d’Orléans.

 Il vient demeurer à Sainte-Anne des Plaines.

Étienne Simard, fils de Jean-Baptiste, né en 1811, baptisé à Sainte-Anne des Plaines, épouse Angèle Gascon, de Sainte-Anne, en 1832.

 Étienne Simard, fils d’Étienne, né en 1835, épouse, à Sainte-Anne, Olympe Guénette.

Wilderic Simard, fils d’Étienne, épouse, à Sainte-Anne, Mélina Gauthier, en 1883.

Les familles Simard de Sainte-Anne des Plaines sont parentes des Simard de Québec.

J’ai tout mis sur le site…

L’abbé Dugas s’arrête à Wilderic, mais j’ai continué la lignée d’Étienne Simard et d’Olympe Guénette.

En 1881, il était les voisins de Michel Alary et Alphonsine Guénette.

Un des enfants indiqués dans le recensement est Ulric ou Wildéric, je crois, en tout cas… Il a marié Mélina Gauthier, la fille de William Gauthier dont j’ai la photo avec son fils Clovis.

J’en avais parlé le 28 mars dernier

Étienne, quant à lui, était le frère de Philomène Simard, la première femme de Joseph Chaumont, le premier propriétaire de la Maison Chaumont.

Comme par hasard, Yvon m’a envoyé une carte mortuaire de Maria Simard…

Cette semaine, si vous parlez des Simard, je vous envoie une carte mortuaire de tante Germaine.  Je ne possède aucune information sur cette dame.

 

 

J’ai fait une petite recherche

Maria est la soeur de Wilderic, la nièce de Philomème Simard, la première femme de Joseph Chaumont.

Je ne pense pas que Maria se soit mariée. On aurait écrit le nom de son époux sur la carte mortuaire.

La semaine prochaine, c’est le tour de la famille Truchon dit Léveillé.

Quand mon petit-fils sera rendu plus grand, je lui parlerai de ma passion pour la généalogie et de son arrière-arrière grand-père Léo Senior, le gars de party.


Article du 27 novembre 2008

Une lectrice en a fait allusion dans un commentaire…

Va voir ton blogue du 17 nov 2008.
Tu vas avoir une photo de Maria.

Avant qu’il ne se perde pour toujours dans le cyberespace…

Le voici

La Vonne Paquette

27 novembre 2008

Yvon nous en avait parlé…

Germaine ne conduisait pas mais utilisait le téléphone pour rejoindre ses deux grandes amies:  Yvonne Paquette (fille de Malvina Forget et d’Adélard Paquette, elle demeurait dans sa jeunesse, tout près de Germaine), madame Paquette était surtout connue sous le nom de La Vonne Paquette.  Sa seconde amie était madame Berthe Lapointe (venue au monde dans le rang Victor à St-Janvier, ce rang s’appelait autrefois le rang nord), mais on l’appelait madame Gaston Benoit et a demeuré une grande partie de sa vie au bas du trait-carré.  Lorsque s’organisait une soirée ou une veillée de cartes, c’était La Vonne Paquette qui faisait le taxi pour les autres. 

Une de mes lectrices m’a envoyé ce courriel la semaine dernière en lisant mon article.

La Vonne est morte gelée en revenant d’une partie de cartes… en revenant chez elle, elle a glissé à côté de son auto et comme elle aussi avait de la difficulté à se déplacer, elle n’a pu se relever et on ne l’a trouvée que le lendemain.

Voici le recensement de 1911.

Je pense qu’on serait dans le Haut Trait-Carré…

On y retrouve la famille Paquette.

Paquette Adelard           M      Head           M      May 1865   46

Paquette Malvina           F        Wife            M      Jun 1868     46

Paquette Napoléon         M      Son             S        Dec 1891    19

Paquette Paul Emile         M      Son              S        Apr 1893    18

Paquette Albert                M      Son               S        Nov 1896   14

Paquette Yvonne              F       Daughter    S           May 1902   9

Paquette Candide            M      Son              S         May 1905   6

Paquette Wilfrid               M      Son               S         Nov 1906   4

 

Leurs voisins, la famille Guénette…

Guénette Rodrigue         M      Head                   M      Jul 1872       38

Guénette Alida                M      Wife                    M      Nov 1867   44

Guénette Viridiane          F        Daughter            S        Mar 1901    10

Guénette Anne Marie    F         Daughter            S        Jan 1903    8

Simard Olympe               F          Mother-in-law W       May 1852   69

Simard Cléophas            M         Brother-in-law S         Sep 1870    40

Simard Maria                   F          Sister-in-law    S          Aug 1878  32

Les voisins des voisins, la famille Coursol…

Coursol Clodomir         M      Head           M      Feb 1881     30

Coursol Alphonsine    F        Wife           M      Feb 1886      25

Coursol Yvonne           F        Daughter   S        Nov 1903    7

Coursol Paul Emile       M      Son            S         Aug 1905    5

Coursol Marie Reine   F         Daughter  S         Jun 1909     1

Coursol Alma                F        Daughter  S         Oct 1910     11 mois

Les voisins des voisins des voisins,la famille d’Ephrem Lauzon…

Lauzon Ephrem             M      Head                        M      Aug 1854    56

Lauzon Emma                F         Wife                        M      Jan 1857      54

Lauzon Alcide               M      Son                           M      Aug 1883    27

Lauzon Polexine            F         Daughter-in-law   M      Jan 1882      29

Lauzon Elzéar                 M      Son                          S       Nov 1889   21

Lauzon Valerien             M      Son                          S       Dec 1893    17

Lauzon Agnès                F       Daughter                 S       Jul 1896     14

Lauzon Cyprien             M      Son                           S       Nov 1898   12

Lauzon Emérentienne   F        Daughter                 S       Mar 1903    8

C’est peu comme regarder à l’intérieur des maisons quand on passe le soir et que les lumières sont allumées…

Yvon m’a encore écrit hier. En fait, il a écrit à Richard et a mis le courriel en copie conforme…

Revenez demain, ça va être intéressant.

Puis j’ai relu le commentaire…

Va voir ton blogue du 17 nov 2008.

Tu vas avoir une photo de Maria.


Oups… 17 nov 2008!