Tibé Gagnon et Elvis Presley

Non…

Tibé Gagnon et Elvis Presley ne se sont jamais rencontrés. 

Mais Tibé a rencontré Norm Pringle qui lui a rencontré Elvis.

Toute une histoire n’est-ce pas.

Même moi je n’en revenais pas de ce courriel de Norm Pringle à mon retour d’Hamilton. Norm vit en Californie et est âgé de 87 ans.

Norm me disait qu’il était un dispatcher à cette base du Manitoba et qu’il avait des photos.

Son scanner est par contre brisé, mais il vient de m’apprendre que sa petite-fille va les numériser pour lui.

Pas mal fine…

Revenons à Tibé.

Avant de revenir dans ma ville d’adoption, après ma mémorable rencontre avec George Stewart, j’étais allé faire un petit détour par Dunnville, là même où Eugène a reçu ses ailes de pilote en 1942.

 collection Jacques Gagnon

Avant de partir, j’avais écrit à la responsable du musée.

Il faut oser dans la vie.

Celui-ci était maintenant fermé, mais elle m’a invité personnellement et m’a offert une visite guidée.

Je n’en revenais pas…

Tant  de l’accueil chaleureux et de cette découverte…

 collection RCAF Dunnville Museum

Elle a trouvé dans un cartable la photo du groupe des recrues du cours no 46.

Tibé était identifié.

Je n’ai pas à vous dire qu’il est dans la première rangée à l’extrême-gauche.

Ce petit musée rempli d’artéfacts honore la mémoire de ces jeunes hommes qui sont venus s’entrainer à Dunnville en Ontario dans les années 40.

Le musée dédie un monument où on peut honorer leur mémoire avec l’achat d’une plaque.

 collection Pierre Lagacé

C’est ce que je compte faire éventuellement avec Jacques et Marcel…

Je compte aussi offrir à ce musée un cartable avec toute l’histoire d’Eugène Gagnon, ce petit Canadien-français de Bromptonville, pilote dans une escadrille 23 de la RAF.

C’est la moindre des choses.

Je vais donc retourner à Dunnville l’an prochain.

De toute façon, je serai dans le coin, car George m’a invité l’été prochain.

Il a dû avoir beaucoup de pure selfish pleasure à me rencontrer…

Quant à Norm Pringle, j’ai écrit un article sur mon blogue Lest We Forget afin qu’il le lise.

Cliquez ici pour le lire.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s