Édition de fin de semaine

Ça va arriver à l’occasion que je vais vous écrire en fin de semaine.

Rien de trop mêlant par contre après plein d’hyperliens.

Juste un petit mot pour vous dire de vous abonner au blogue de Vicky Lapointe.

Toujours intéressant à lire.

Je m’y connais en blogues.

Alors cliquez ici pour lire son dernier article sur la comète de Halley et sur celui du R-100, puis abonnez-vous bondance…!

Quant à mon abonnement à My Heritage, ça semble s’être réglé.

Le sponsor est maintenant devenu un monsieur NÉANT .

C’est Richard Nantel qui doit être content de l’apprendre, lui qui ignorait qu’il avait payé mon prolongement d’abonnement de deux ans.

Je l’avais averti…

Je suis maintenant devenu en mode Basique, mais j’ai retrouvé tous mes membres et ceux-ci leur tête.

Si je ne me réabonne pas, c’est à cause des petits problèmes que vous connaissez comme voir ses fiches doublées et toutes ses informations disparaître.

POUF!

Disons que ça donne un petit choc de voir 25000 personnes s’appeler Inconnu Inconnu fils ou fille d’Inconnu Inconnu.

En tout cas, je sais que personne n’est parfait ni aucun site de généalogie d’ailleurs.

Le profit avant tout j’imagine…

Pour la perfection, on laisse ça à d’autres.

Bon allez lire les articles de Vicky, vous ne le regretterez pas.

En passant, avez-vous cliqué sur mes hyperliens de Sexy Sadie dans mon article sur elle?

Dommage, vous en auriez appris beaucoup sur le sens des paroles de la chanson des Beatles.

En passant, Vicky Lapointe met plein d’hyperliens dans ses articles.

Je trouve ça une bonne idée.

Tourlou…

About these ads

6 réflexions sur “Édition de fin de semaine

  1. Abbé JEAN LAGACÉ
    (1931-2007)

    L’abbé Jean Lagacé, prêtre du diocèse de Hearst en Ontario, est décédé à Montréal (arrondissement de LaSalle) le vendredi 26 octobre 2007 à l’âge de 76 ans et 5 mois. Vivant seul dans son appartement, il a été découvert sans vie le 31 octobre 2007, après que les Sœurs Grises – chez qui il devait célébrer le 29 – se furent inquiétées de son absence prolongée. Ses funérailles ont été célébrées en l’église de Saint-Paul-l’Ermite à Le Gardeur le 10 novembre. C’est Mgr Lionel Gendron, p.s.s., évêque auxiliaire à Montréal, qui a présidé la célébration. À l’issue du service funèbre, la dépouille mortelle a été transportée au cimetière paroissial de Saint-Paul-l’Ermite. Il laisse dans le deuil ses sœurs Gertrude et Jeannine, son frère Fernando, son beau-frère, sa belle-sœur, ses neveux et nièces, de nombreux amis, ses confrères prêtres des diocèses de Hearst et de Rimouski. Il rejoint ses frères et sœurs : Lucille, Adrienne, Antoinette, Joseph, Philippe, Hélène, Léonard, Thérèse, Gérard, Jean-Charles, Pierrette et Claude.

    Né à Trois-Pistoles le 16 mai 1931 et baptisé sous le nom de Jeannot, Jean Lagacé est le fils de feu Charles-Eugène Lagacé, agent de sécurité, et de feu Marie-Anne Jean. Il fait ses études classiques au Collège de L’Assomption (1943-1947) et au Petit Séminaire de Rimouski (1947-1950), ses études théologiques au Grand Séminaire de Rimouski (1951-1955). Il a suivi un cours d’été à l’Université de Montréal (1955-1957) pour l’obtention d’un baccalauréat en pédagogie et d’un diplôme en orientation. Il a également effectué une année d’études en pastorale à l’Université du Latran de Rome (1986-1987). Il a été ordonné prêtre le 15 mai 1955 à Saint-Paul-l’Ermite, dans l’archidiocèse de Montréal, par Mgr Louis Levesque, évêque de Hearst. Il a été incardiné au diocèse de Hearst le 15 août 1956.

    Prêté au diocèse de Hearst, après son ordination, Jean Lagacé est professeur (1955-1958) et directeur (1956-1958) au Séminaire de Hearst. Vicaire à Saint-Ignace de Sault-Sainte-Marie (1958-1959), il revient au diocèse de Hearst et devient curé-fondateur de Longlac (1959-1965), curé de Hallébourg et Val-Côté (1965-1967), curé d’Opasatika et chapelain de la base militaire de Lowther (1967-1972), curé de Moonbeam (1972-1980), de Smooth Rock Falls (1980-1986). Au retour d’une année d’études (1986-1987), il est nommé curé de Notre-Dame-de-la-Paix de Kapuskasing (1987-1989). Il quitte le diocèse de Hearst pour celui de Montréal en 1989 et devient vicaire à Saint-Louis-de-Monfort (mai-septembre 1989), administrateur paroissial de Saint-Louis-de-France (1989-1991), puis, à partir de 1991, aumônier-adjoint au Centre d’accueil Réal-Morel de Verdun et au Centre hospitalier Jacques-Viger de Montréal. Il prend sa retraite en 2006.

    Jean Lagacé a publié deux ouvrages historiques : Héritage, Moonbeam : les paroissiens de la Nativité de Marie, écrit en collaboration (Moonbeam, Ontario, 1976, [85] p.) et Les missionnaires oblats de Marie Immaculée et le diocèse de Hearst, Ontario (Kapuskasing, Ontario, [1988], 63 p.).

    Sylvain Gosselin, Archiviste
    Le décès de l’abbé Jean Lagacé nous a été signalé au début de l’année 2009 seulement.

  2. J’ai retracé des grands-parents… Joseph Lagacé et Victoria Bélanger.
    Aucun mariage certain sauf un Joseph Lagacé et une Marie Bélanger en 1884 qui serait plausible.
    Mais faute de certitude, je m’abstiens de continuer la lignée qui continuerait avec Édouard Lagacé et Émérence Ouellet si on aurait le bon Joseph.

  3. Les grands-parents de l’Abbé Jean Lagacé sont bien Joseph Lagacé (Cyprien et Clarisse Dionne) et Victoria Bélanger (Élie et Apolline Côté), mariés le 15 février 1881 à Trois-Pistoles, MRC Les Basques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s