Albertine Mitron

J’écris bien sûr pour moi c’est certain, mais j’écris aussi pour vous.

J’adore vos petits commentaires.

Comme ça, je sais que vous êtes toujours vivant comme une de mes plus fidèles lectrices qui m’a écrit un courriel.

Elle connaît quelqu’un qui a des ancêtres Gagnon et va pouvoir plus lui en parler avec à mon article écrit hier. Elle m’a aussi dit qu’elle cliquait sur tous mes hyperliens dans mes articles.

Difficile à croire, mais je ne mets pas sa parole en doute.

Je la connais trop bien même si je ne l’ai jamais rencontrée.

Mon ami Sylvain Houde m’a mis un commentaire suite à mon article d’hier sur la Hudson 1947. C’est pour lui que je l’ai écrit.  

Vous irez lire. Vous pourrez aussi lire le commentaire de Lise sur le commentaire de Sylvain.

Revenons maintenant à mes articles…

On y découvre plein de choses et on en apprend beaucoup sur notre petite histoire.

Tout comme cette histoire des descendants de cette branche d’une famille canadienne-française de St-Lin qui se retrouve au Nouveau-Brunswick en 1901, puis qui émigre aux États-Unis en 1909.

La famille Mitron.

Qui dit famille Mitron dit famille Mitron dit Jolivet.

Je ne le savais pas.

Je sais que je ne vous parlerai pas d’ancêtres de Sainte-Anne-des-Plaines, ma ville d’adoption, mais St-Lin est tout proche.

C’est tout comme, n’est-ce-pas?

Ces descendants américains retrouvent en 2011 leurs racines canadiennes-françaises grâce à ma passion pour la généalogie et l’écriture.

Cette histoire commence anodinement en 2010 par ma recherche sur un certain Jerry Robetoye qui avait des liens avec la famille Lagasse en Nouvelle-Angleterre.

Robetoye ça sonnait drôle.

Je me méfiais.

Vous me connaissez…

Voici Jerry Robetoye.

Ce n’est pas mon blogue.

Voici le mien. 

Jerry Robetoye était le père de Louis Robitaille qui a marié Blanche Lagasse, la fille de Frobe Lagasse et Valéda Forand. Jerry a été dans une unité de cavalerie durant la guerre civile américaine.

Une des descendantes de Jerry m’avait écrit en 2010 sur le site Ancestry et m’avait envoyé plusieurs photos de famille.

Pour en revenir à la famille Lagasse, tout comme le nom Robetoye, le prénom de Frobe Lagasse sonnait drôle.

Je l’avais trouvé dans mes recherches en 2008 sur les Lagacé. Il était décédé en 1915 de la tuberculose bien que certaines personnes dans Ancestry indiquent qu’il est décédé en 1964!

 

La preuve…

Frobe était le fils de Pîerre Adophe Lagasse et de Mélanie Berthiaume.

Pierre Adophe Lagasse était un entrepreneur de pompes funèbres et il était le frère d’Idala…

Cliquez sur l’image. Vous ne le regretterez pas…

Idala était le père de Florence Lagasse et de David LaGasse, le père d’Alyce… C’est Alyce qui m’a envoyé plein de photos d’Idala et de sa famille et la lettre qu’Idala avait envoyé à David en 1947, lettre que vous avez sûrement lu en cliquant sur l’image…

Touchant n’est-ce pas?

Idala et Frobe ne font pas partie directement de ma branche de Lagacé, mais on vient du même arbre.

Appellez ça de l’esprit de famille élargie.

Stanislas Lagacé né 1816 et Pierre Lagacé né 1825 étaient les deux frères, les fils d’Antoine Lagacé. 

Je suis un descendant direct de Stanislas 1816 qui est le père de Stanislas 1842…

Je ne m’éterniserai pas sur le sujet… ça risque d’être long.

Merci Pierre

Tout ça finalement n’a pas vraiment de rapport direct avec Albertine Mitron…

Vous verrez ça  demain.

Je vous explique tout.

Qui m’aime me suive…