Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage…

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.

Nicolas Boileau

Ceci s’applique parfaitement au travail de généalogiste amateur…

Après trois années de recherche quelqu’un m’a aidé à trouver mes bons ancêtres.

J’ai promis de ne pas en parler sur mon blogue ni de mentionner son nom…

Je m’étais trompé de lignée. On avait à faire à deux couples portant les mêmes noms ou presque.

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.

Surtout quand on prépare un petit voyage…

En passant hier, belle conférence…

Ce n’est pas moi qui le dit.

Aussi, en plus j’ai fait une belle rencontre : Sylvain Houde le petit gars du rang Sainte-Claire. Il m’a parlé de sa grand-mère irlandaise…

Ça a piqué ma curiosité.


DOYLE, Thomas
From Wexfort, Eire
Birth : About 1777
Dead : 07 may 1848, St-Gabriel-de-Brandon
Marriage : 10 september 1814, Quebec
TURGEON, Marie
Birth : About 1788
Dead : 20 april 1868, St-Gabriel-de-Brandon

 

About these ads

10 réflexions sur “Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage…

  1. Merci pour ce cadeau à quatre feuilles… et pour cette conférence, où j’ai entendu dire qu’on doit écouter ce que la famille nous dit mais de se protéger de celles et ceux qui disent détenir la vérité… Ma grand-mère Doyle (Mammy) a toujours dit que son ancêtre était passé par Grosse-Île en arrivant ici. Si cette date de mariage est bonne, ma pauvre Mammy a quitté ce monde complètement dans le champ. La station de Grosse-Île a ouvert ses portes en 1832. Ah, les fabulations historiques ! Maintenant, c’est la piqure qui m’empêche de dormir, trop de travail généalogique…

    Sylvain

    • Bonjour Sylvain,
      Tout comme toi, je suis une des descendantes de Thomas Doyle et Marie Turgeon. Mon arrière-grand-mère est Marie-Anne Doyle mariée à Henri Bergeron. Marie-Anne est la fille de Thomas Doyle et Hélène Sweeny, et la petite-fille de Thomas Doyle et Marie Turgeon. Je crois que la tradition se perpétue dans la lignée des Doyle, voulant que les Doyle soient restés en quarantaine à la station de Grosse-Îles en arrivant ici. Du moins, c’est ce que ma grand-mère m’a toujours raconté à moi aussi, tout comme ta mammy l’a fait!… :) Je commence en généalogie, je suis vraiment débutante et je ne trouve rien sur Marie Turgeon, je veux dire sur elle et ses parents et où elle est née.
      Merci, :)
      Chantal

      • Je ne sais pas si Sylvain lit encore mon blogue.
        Ce que je sais c’est qu’on ne trouve pas les parents de Thomas Doyle et Marie Turgeon.

  2. Merci Mr. Lagacé de m’avoir répondu. J’ai une carte mortuaire de Marie-Anne Doyle,( mon arrière-arrière-grand-mère maternelle) elle ressemble tellement a une indienne que c’est à s’y méprendre… même que je crois bien que puisque nous ne trouvons rien sur Marie Turgeon. (la grand-mère de Anna Doyle ), je crois personnellement que Marie Turgeon devait avoir de l’indien, vu les traits de Marie-Anne Doyle !! :)

    • J’aimerais avoir un scan si c’est possible.
      Je pourrais mettre ça sur le blogue.
      Une belle suite à toute cette histoire.

  3. Bonjour Monsieur Lagacé. Je cherche à qui m’adresser pour des informations sur la collection de photos de Mario Allard. Parce que je veux obtenir l’autorisation d’utiliser une photo d’un livreur sur la rue des Forges. Merci! Claudine Marcoux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s