Ephrem Citoleux

Denis vient justement de faire la démonstration qu’il a attrapé la piqûre pour la généalogie…

Il a pris un gros risque en me parlant d’Ephrem Citoleux… dans son deuxième message.

C’est encore moi Pierre,

Dans mon premier commentaire j’ai oublié de te parler de M. Citoleux, le forgeron. Et bien si jamais tu trouves une photo de cette forge, je serais très heureux, car j’ai habité en face de M.Citoleux au 186, St-Édouard en 1958 et M.Citoleux habitait encore la forge qui n’était plus en opération.

J’avais 7 ans et je me souviens que l’on descendait une marche ou deux pour entrer dans la vieille forge. Par la suite M. Cyprien Guénette a acheté le terrain et construit le duplex d’aujourd’hui.

À la prochaine.
Denis.

Voici une photo…, mais Ephrem n’est pas dessus.

On voit Aurore Lauzon, la femme d’André Lauzon devant la forge.

La petite fille c’est Francine.

On est en 1949.

André Lauzon a été forgeron quelques années.

J’ai encore des informations concernant Ephrem Citoleux, mais ça je vais le dire seulement à Denis…

Il comprendra quand je lui dirai en particulier.

S’il veut le savoir, il devra me consacrer un peu de temps.

Tiens, pourquoi pas aller déjeuner au restaurant Au gré des jours un beau samedi matin avec les membres du sous-comité du comité Histoire Patrimoine et Toponymie.

Denis ne demeure pas tellement loin.

En attendant, voici le menu du jour…