1908?

Trouvez-vous qu’on ne se méfie pas trop par les temps qui courent…

Surtout de ce qui se passe dans notre cour.

 

Parlez-en à ceux qui se réveillent un beau matin avec un puits d’exploration de gaz de schiste en arrière de leur cour.

Je sens qu’il y a beaucoup de méfiance depuis un certain temps au Québec et ailleurs dans le monde… et pas juste une odeur suspecte de gaz…

Quand j’entends dire qu’on a seulement 31 puits d’exploration ici et qu’en Pennsylvanie ils en ont des milliers, moi, ça ne me rassure pas et je me méfie.

Assez parlé politique et gardons notre calme comme le ministre.

 

On se calme les petits amis…

 

Heureusement qu’on n’a pas de gaz de schiste ici à Sainte-Anne-des-Plaines, du moins j’espère pas dans ma cour, mais je garde l’oeil ouvert et les narines aussi.

J’ai un bon nez. Je tiens ça de mas mère.

Tout ce petit préambule pour parler de cette photo prise aux États-Unis au tournant du XXe siècle.

Je me méfie maintenant quand je vois quelque chose écrite sur une photo… à moins de l’avoir écrit moi-même.


1908 ?

Quelqu’un avait écrit 1908 au stylo bleu sur la photo que j’ai mise lundi sur mon blogue si je me souviens bien.

Je me disais qu’on n’avait sûrement pas écrit sur une photo au stylo bleu en 1908.

Je me méfiais donc un peu de la date sur la photo que j’ai retouchée…


 

Maintenant, j’ai appris à me méfier quand je fais de la généalogie.

La méfiance, c’est plutôt mon talon d’Achille depuis 2007.

Moi c’est Achille Talon, ne pas confondre…

 

Je n’ai pas su me méfier quand j’ai commencé à faire de la généalogie.

En fait, ça date depuis bien plus longtemps que 2007 que je ne me méfie pas.

Voyez-vous, je ne vois jamais les mauvaises intentions cachées derrière les intentions des gens.

Bon passons…, car ça risquerait d’être fort long.

 

J’espère juste que vous ne pensez pas que je parle de vous parce que quand on commence à se méfier, ça ne finit plus et on ne fait plus confiance à personne.

 

Tout cet autre petit préambule pour parler de ceci…

Je trouvais que le Joseph Brière dans la photo datée de 1908 ressemblait un peu beaucoup au Joseph Phaneuf dans la photo de Marlborough.

Je me suis alors méfié.

Aurait-on la même personne, car là j’en perdrai vraiment mon latin?

- Tu avoueras Joseph que la ressemblance est frappante…

- Tout à fait Joseph…

Même nous autres aussi on se méfierait…

 

Demain je vous présente la petite famille de Joseph Brière et d’Ida Levasseur.

Je ne devrais pas me méfier, car ma nouvelle correspondante en connaît beaucoup plus que moi sur ses ancêtres Brière.

Ce qui serait bien normal…

Du moins je pense.

Qu’en pensez-vous?

Quant à Ida Levasseur, elle est encore enceinte sur la photo.

Une belle petite fille naîtra en 1908, Emma Brière. On la retrouve dans le recensement de 1910 avec ses frères Joseph et Napoléon et ses soeurs Minnie et Rosalie que l’on voit sur cette photo.

1910

Je me demande si Ida Levasseur sait qu’elle porte un autre enfant.


On n’arrête pas la famille…

En passant, comment se passe votre cure de désintox?

Moi ça va super bien, surtout que je me suis trouvé une autre passion.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s