L’ancêtre Bud Light de la semaine: Louis Du Quesnel la fin?

Il y a des gens dans la vie qui passent toute leur vie à parler seulement d’eux-même…

J’ai fait ci, j’ai fait ça… et patati et patata…

Ils pensent qu’on ne s’en rend pas compte…

Moi, j’aime bien mieux parler de mes ancêtres…

Une autre personne est comme moi.

Albert Aimé Quesnel a écrit un livre intitulé Les Quesnel 1488 – 1983 Du Château de France à l’Amérique Volume 1, aux Éditions Quesnel de Fomblanche, éditeur Albert Aimé Quesnel.

Albert Aimé Quesnel, ancien président de la Société de généalogique de l’Outaouais, avait fait une recherche poussée sur la famille Quesnel à partir de 1488.

J’ai trouvé un extrait de ce livre sur Internet.

Une personne de langue anglaise l’avait mis sur un forum généalogique dans l’espoir de trouver quelqu’un pour le traduire en anglais pour elle.

Elle l’avait tout recopié de l’original!

Le texte mis sur le forum avait au moins 16 pages! Il manquait les accents et avait quelques coquilles.

Je vous présenterai ce texte corrigé, par tranche à tous les mercredis, comme un petit cadeau de Noël à tous les descendants Quesnel de Louis Du Quesnel, où qu’ils soient sur la planète.

Les informations sont fort intéressantes, vous allez vous en rendre compte.

NOS ANCÊTRES DE FRANCE

AVANT-PROPOS

J’ai effectué, au cours de cinq dernières années, des recherches auprès de familles de France ainsi qu’au Cercle généalogique et héraldique de la Normandie. Ceux-ci m’ont transmis généalogies et documents divers tirés de leurs archives familiales.

Pour mener à bien mes travaux, je traiterai donc des traditions concernant l’origine scandinave dont les généalogistes sont toujours en désaccord et par la suite, des lignées des Quesnel avant le XVIIIe siècle.

1. L’ORIGINE SCANDINAVE CONTES ET LÉGENDES

Les légendes constituent un patrimoine national en même temps qu’un récit populaire traditionnel, plus ou moins fabuleux, à travers lesquelles un peuple a évolué.

Œuvres oracles avant tout, les contes et les légendes sont aussi littérature de communication. Leur grande force réside dans cette transmission directe de personne à personne, d’inconscient à inconscient, non pas d’une morale, mais d’un secret d’existence. Secrets de toute espèce qui ont cet intérêt d’être lies a des faits ou a des personnages reels accrédité dans l’opinion, mais déformé, ou amplifié par l’imagination, l’histoire s’est passé ici, dans ce village, parmi ces gens, il y a tant et tant d’années

Toute l’âme humaine est là, les contes et légendes se passent dans les salons des campagnards, parmi les artisans, les paysans, les bourgeois, les princes, les chevaliers. Leur pouvoir, leur impact tient à ce qu’ils n’ont pas un auteur, mais presque autant d’auteurs qu’ils ont été racontés maintes fois. Personne n’échappe à la fascination des légendes. Familles et généalogistes y puiseront abondamment.

Ainsi, dans la Normandie, nombreux furent ceux qui prétendirent pouvoir remonter jusqu’aux compagnons de Rollon (Rolf ou Hrowrulfar). Celui qu’on devait surnommer le Grand Justicier, le plus grand des Normands, et ses descendants allaient s’allier avec les familles royales française et britannique.

À quoi tient le prestige de ces Normands pour vouloir s’en réclamer les descendants?

Fascinant…

On va parler des Vikings.


La suite mercredi prochain.

Un vrai cours d’histoire…

P.S. Ça ne vous empêche pas d’aller Googler "Hrowrulfar"

Cliquez ici…

Ou Rollon le Viking…


About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s