Des fois je me dis…

pourquoi je fais ce blogue sur la généalogie…?

La réponse, c’est Yvon Lauzon qui me la donne…

Bonjour Pierre,

Cette photo a été prise en juin 1933. 

 

Cliquez sur l’image

On est sur le perron de l’église de St-Charles de Borommée à Pointe St-Charles(Montréal).  L’évènement souligne les noces d’or de Moise Coursol (cousin du curé Edmond Coursol, Mérilda Coursol (femme de Philorum Vezeau), le curé Clodomir Coursol, Emma et Eugénie Coursol) et d’Azélie Lauzon (soeurette d’Éphrem, Aquila et du petit Jérémie Lauzon (tous de Ste-Anne-des-Plaines).

Ce couple a eu 18 enfants.  Seulement 8 ont survécu.  Comme on peut le voir, les Lauzon du Haut Trait-Carré se sont déplacés pour célébrer avec leurs cousins Coursol, qui demeuraient tous à Pointe St-Charles.

Première rangée: (de gauche à droite) petite fille inconnue, inconnue, inconnue, Madeleine Coursol (ceinture noire, petite fille de Moise, fille d’Henri Coursol), les deux jubilaires, Moise et Azélie, le curé Antonio Coursol (fils de Moise), le curé Edmond Coursol, Carmelle Brisebois (native d’Oka) et son époux M. Henri Coursol.

Deuxième rangée: Au centre de la photo, il y a deux dames au chapeau rond, la première est tante Germaine, sa cousine Bernadette Lauzon, Charlemagne Lauzon, Paul-Émile Boutin (fils de Calixte Boutin et d’Yvonne Coursol (soeur de Moise, décédée en 1918).  Chapeau avec deux traits: Louise Coursol (fille d’Henri), Thérèse (fille d’Henri), Appoline (grand sourire et chapeau au rebord arrondi, fille d’Henri), Charles-Auguste Boutin (frère de Paul-Émile), derrière le curé Antonio, la photo est floue, il s’agit de Régina Dagenais, aux côtés de son époux, M. Ferdinand Coursol (frère de Moise) il porte fièrement la cravate et Joseph Coursol (frère d’Emma et d’Eugénie Coursol), derrière ce monsieur Coursol, tu reconnaîtras M. Wilfrid Ratelle (époux de Blanche Lauzon).

Dernière rangée: Pas facile, je crois qu’ils se sont donnés le mot, pour que j’aie de la difficulté à tous les identifier, les rangées ne sont pas des plus droites.

À la porte de gauche, au centre, le monsieur qui semble nous faire un clin d’oeil est Rosario Abel (époux de Délia Coursol).  Sous le coin gauche de la seconde porte, mon grand-père Edmond Lauzon, M. Henri Latour (époux de Bernadette), dame inconnue et probablement M. Alcide Lauzon (as-tu la même perception que moi?). Il ne faut pas oublier Blanche Lauzon, à la droite de mon grand-père, devant lui, elle porte aussi un chapeau rond.  Ces chapeaux ronds devaient être en spécial cette année-là!

Les filles de Moise Coursol: Soeurs Georgianna Coursol, Albertine et Noella sont absentes de la photo, probablement retenues dans leur communauté religieuse.

Cette photo aurait paru dans le journal La Petite Patrie. Serait-ce possible? 

À bientôt!   

Yvon L.

About these ads

2 réflexions sur “Des fois je me dis…

  1. J’ai demeuré à Pointe-St-Charles rue Ste-Madeleine,
    il y avait le père Conze et Matte dans mon temps en 1955

    Merci de ces beaux souvenirs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s