La famille Alary de Sainte-Sophie… ou… Tous les chemins mènent à Sainte-Anne-des-Plaines…

Je ne suis pas du genre trop sorteux…

Surtout depuis le rappel des Toyota

Je dirais même que je suis un tantinet casanier.

Je ne crois pas que ce soit un défaut, du moins pas selon le Petit Larousse ou le Petit Robert.

Je peux passer des heures devant mon ordinateur…

Tout ça pour dire que j’ai pris mon courage à deux mains pour arriver à me sortir de la maison mercredi dernier.

J’allais manquer de cartouches d’encre et de papier et je suis monté au Costco de St-Jérome en prenant le haut du Trait-Carré.

Tous les printemps, le haut du Trait-Carré connaît ses petites sautes d’humeur avec sa chaussée.

Si on connaît le coin, ou si on a fait le rallye Paris-Dakar, pas de problèmes….

Tu t’es trompé… C’est pas par là Ste-Anne!

On sait où ralentir.

Par contre, un touriste qui ne connaît pas le Trait-Carré, se demandera bien pourquoi on voit ces petits drapeaux rouges au bout de morceaux de bois accrochés aux poteaux.

Il le découvrira rapidement.

Tout ça pour dire que le destin m’attendait à mon retour.

Vu la chaussée cahotique, je suis plutôt revenu par la 158.

La route 158 est reconnue pour être une route dangereuse, mais je suis prudent et on n’a pas de petits drapeaux accrochés aux poteaux…

Roulant prudemment dans ma Matrix 2009 avec la pédale à gaz modifiée…,

le président Toyoda de Toyota qui met l’épaule à la roue…

dans une zone de 90, à une vitesse respectable de 90 km/h, tout en suivant le flot de la circulation, j’étais talonné par un multi-segment BMW X6.

Michael Schumacher en visite éclair à Sainte-Sophie…


Je n’avais pas peur, car je me disais que si le gars me tapait dans le c… comme ça, il devait être un bon pilote.

Je ne fus pas surpris outre mesure de le voir me dépasser de façon sécuritaire pour gagner une position et se retrouver derrière un autre véhicule qui se trouvait derrière un mini-bus de la CITL.

Puis, soudain, out of nowhere

une autre Allemande, une Golf cette fois-ci, me double dans une ligne double, pour se retrouver juste derrière la X6.

Danger public…


Je me suis dit que le gars devait se penser en Allemagne sur une autobahn… ou qu’il était le chum du gars de la BMW…

Comble de malheur, les deux voitures «teutonnes» se retrouvaient ralenties derrière le mini-bus de la CITL.

Ben quoi… J’ai pas pu trouver d’images de mini-bus…

Là je me suis dit, il va y avoir de la casse comme lors des courses de Nascar à Montréal… en espérant toutefois que mes deux lascars ne croisent Jacques Villeneuve.

Mais non…

Leurs ancêtres devaient les protéger…

Pas de Jacques Villeneuve…,

et le mini-bus a finalement emprunté une autre route, laissant libre cours à nos deux pilotes de F1.

Normalement je tourne à droite pour prendre la montée Morel, et revenir à Sainte-Anne, mais cette fois-ci, mon destin m’attendait ailleurs…la fromagerie de Sainte-Sophie dont Cécile, ma suppléante préférée, m’avait parlé l’été dernier en même temps que ses ancêtres.

Cherche à droite, à gauche, à droite et à gauche…

Rien…

Je poursuis quand même, car je sais que mon destin m’attend au coin d’un tournant…

Et c’est là que je vois un panneau indiquant Les fromagiers de la Table ronde à 1 km.

Miam… miam…


On se revoit lundi prochain pour la suite…

En attendant, rien ne vous empêche d’aller acheter du fromage de Ronald Alary…

En passant, le gars de la BMW avait le phare droit brûlé…

J’espère que le président de BMW n’aura pas à se présenter devant le Congrès américain.