Mon petit-fils Pierre, quand on cherche, on découvre…

C’est la fête de ma soeur Francine.

Vous savez tous déjà que Francine est ma sœur préférée…, même si elle ne lit pas mon blogue.

Je ne vais pas vous parler de mon unique sœur, mais plutôt de Monique, une parfaite inconnue, du moins elle l’était la semaine dernière.

Monique ne connaissait pas mon blogue…, mais elle a commencé à le lire.

Je ne sais pas par contre si elle va lire les 505 articles sur mon ancien blogue et les 161 articles sur celui-ci… et entrer ainsi dans le livre des records Guinness.

Parlant de Monique et de généalogie, elle avait son hypothèse sur ses ancêtres Lusignan et j’avais la mienne.

Du moins, jusqu’à ce que Monique devienne de moins en moins une parfaite inconnue et me montre toute l’étendue de sa recherche généalogique.

Comme quoi la généalogie tisse des liens serrés entre de parfaits inconnus.

À force de s’écrire et d’échanger sur ses ancêtres, Monique préfère plutôt attendre avant que je vous en parle.

Je trouve que c’est une excellente idée, car avec tout ce qu’elle m’a dit sur ses ancêtres, on aurait assez de matériel pour partir un autre blogue…

Et comme j’essaie de calmer mes ardeurs côté blogue…, je sais que vous allez être de mon avis.

Au lieu de parler des ancêtres de Monique, je vous mets donc à la place, toute mon histoire inventée sur les Jeux olympiques de 1876… question de vous sevrer de votre «overdose» d’Olympiques…

Vous allez peut-être découvrir de vos ancêtres comme Lyne De Coene avec les Seppey.

http://nosancetres.monblogue.com/2009/03/02

http://nosancetres.monblogue.com/2009/03/03

http://nosancetres.monblogue.com/2009/03/04

http://nosancetres.monblogue.com/2009/03/05

Mercredi prochain, c’est moi qui découvre de nouvelles choses sur mes ancêtres, grâce à Monique.

On se revoit vendredi pour nos petits déjeuners…