Juillet 1914

La vie est belle à Sainte-Anne-des-Plaines…

Une belle journée de juillet.

Yvon Lauzon avait oublié de m’envoyer cette photo. Il m’a écrit pour me dire qu’il était désolé…

Moi je pense que les choses arrivent à point.

On est en 1914.

Dans quelques jours, le monde basculera dans l’horreur de la Première Guerre mondiale.

Le 28 juin 1914, l’archiduc Ferdinand est assassiné.

archiduc François-Ferdinand

Note historique : 28 juin 1914

L’archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d’Autriche-Hongrie, et sa femme, Sophie de Hoenberg, en visite à Sarajevo, sont assassinés par un nationaliste serbe de 19 ans, Gavrilo Princip. Cet attentat met le feu à l’Europe, alors divisée entre la Triple-Alliance (Autriche-Hongrie, Allemagne et Italie) et la Triple-Entente (Russie, France et Grande-Bretagne). L’Autriche-Hongrie déclarera la guerre à la Serbie le 28 juillet et le conflit entraînera la Première guerre mondiale. Elle durera quatre ans et fera huit millions de morts.

La photo est prise à Sainte-Anne-des-Plaines le 25 ou le 26 juillet 1914, deux jours avant la déclaration de guerre de l’Autriche-Hongrie à la Serbie.

Je reconnais aussi certaines personnes sur la photo d’Yvon…

En avant, nous voyons Aldas Lauzon et son frère Philibert Lauzon. À l’arrière, un jeune homme inconnu, Joseph Coursol, un garçon inconnu et Irène Lauzon.

Joseph Coursol est le frère d’Emma et d’Eugénie Coursol et aussi le frère du curé Coursol. Yvon Lauzon est un descendant direct d’Aquila Lauzon, le père d’Aldas, de Philibert et d’Irène.

Irène deviendra religieuse.

Aldas mourra le 15 décembre 1918. Il aura connu le début de la Première Guerre mondiale et aussi la fin avant de mourir un mois plus tard de la grippe espagnole.

Je sais quand la photo a été prise grâce à ce commentaire laissée par une lectrice.

Voici son courriel…

Cette photo a été prise en juillet 1914.

C’était le 125e de la paroisse, le 25e anniversaire de prêtrise de J.- E. Coursol. Une messe fut célébrée par J.-E. Coursol assisté par ses neveux l’abbé Rodrigue Lauzon, curé de North Bangor (New-York) et Edmond Labelle séminariste.

Ce fut l’ouverture du ler congrès eucharistique paroissial. Mgr Bruchési a présidé ces fêtes de même que Nantel et J. Prévost et évidemment Benjamin Limoges, maire.

Ce congrès était sous la présidence de Mgr Chaumont. Comme le congrès eut lieu les 25-26 juillet 1914, on a aussi célébré la fête de Ste-Anne, la patronne de la paroisse. Le vicaire en 1914 était A. Delorme. L’abbé Théodore Charbonneau était parti en 1913.

On retrouverait Irène Lauzon sur la photo de 1914 que Yvon m’avait envoyée en août 2008.

À gauche, avec la robe foncée…

On aurait aussi monsieur le maire Limoges.

Cette lectrice ne savait pas qu’en écrivant ce commentaire, elle rappelerait des souvenirs à un autre lecteur…

L’affaire Delorme ou si vous préférez l’affaire Adélard Delorme.

Je vous parle de l’affaire lundi…

Pour clore le débat sur le Congrès eucharistique, voici ce que j’ai reçu de ma lectrice…

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s