De la belle visite à Sainte-Anne dans les années 20…

On serait dans les années 20. Probablement un dimanche.

Imelda est venue faire un tour à Sainte-Anne.

Les photos ne sont pas très grandes malheureusement.

Elles faisaient partie du lot de photos de Simon.

Voici comment je sais qu’on est à Sainte-Anne…

circa 1924

Imelda à droite

Les jeunes filles sont sur une voie ferrée.

On voit le clocher d’une église à gauche en arrière-plan.

Je pensais à Mascouche, car Francine m’avait parlé de cet endroit.

J’ai demandé à une autre de mes lectrices de m’aider.

Elle m’a dit qu’on était à Sainte-Anne-des-Plaines, et à bien y penser, elle a entièrement raison, ce n’est pas du tout le paysage de Mascouche.

Voici une photo aérienne que Richard m’avait envoyée l’année dernière…

Cliquez pour…

On distingue l’ancien tracé qui courbe vers la droite pour traverser l’ancien pont près du parc Racine.

Imelda est née en 1908.

Sur la photo elle semble avoir autour de 16 ans. Nous serions donc vers 1924.

Par contre, je ne reconnais pas toutes les jeunes filles.

Voici une autre photo…

circa 1924

Elles sont maintenant sur le pont du ruisseau Lacorne.

On voit très bien la pente vers l’église tout comme sur la photo suivante qu’une lectrice m’a envoyée en 2008…

circa 1950

Une dernière…

circa 1924

Imelda Alary à droite, Irène Limoges serait à ses côtés

Je ne connais pas les autres personnes.

Cette photo a aussi été prise à Sainte-Anne-des-Plaines.

N’hésitez pas à mettre vos commentaires pour m’aider à trouver les JEDNI, les jeunes demoiselles non identifiées.

Il y a aussi une PEFNI, une petite fille non identifiée…

Dépêchez-vous, car je pourrais les trouver avant vous.

About these ads

3 réflexions sur “De la belle visite à Sainte-Anne dans les années 20…

  1. Les deux photos sur la voie ferrée et sur le pont du village semblent bien avoir été prise la même journée. Il est donc plausible qu’elle aient été prises toutes les deux à Ste-Anne.

    Et il me semble reconnaître un décor de mon enfance (début des années 1960) où l’on voyait le clocher de l’église au loin, à gauche de la voie ferrée avant le passage à niveau de la 1ère avenue (on voit deux poteaux et une ligne électrique qui traverse la voie ferrée à l’intersection des limites de notre ancienne terre et celle de notre voisin Luc Vezeau.

    On peut remarquer que de chaque côté de la voie ferrée, il y avait un talus. D’ailleurs, au passage à niveau du Bras Sud (1ère avenue entre les rues Desjardins et Johanne) à l’époque, il y avait un dénivellement qui faisait en sorte que la voie ferrée était plus creuse que le chemin. Il y avait donc une côte à descendre et à remonter au passage à niveau.

    Cependant, à droite il semble y avoir un genre de bâtiment que je ne peux identifier.

  2. Je me doutais bien que la photo était prise dans le coin de la 1re Avenue et sûrement pas loin d’une traverse à niveaux.

    On est à Sainte-Anne-des-Plaines, c’est certain.
    Tout comme les deux autres photos.

    Une sur le pont et l’autre sur le boulevard, sûrement pas loin de la maison de Benjamin Limoges qui selon un de mes lectrices était à l’emplacement du Dollarama.

    Je vais en reparler. Les photos sont dans le livre du Bicentenaire.

  3. Saviez-vous qu’en fait Imelda Alary n’était en visite, mais pensionnaire chez les Limoges pour étudier au couvent avec Irène Limoges.

    La mère d’Irène était la tante d’Imelda, c’est pour cela que l’on voit souvent Imelda avec Irène et remarquer qu’on croit moi et mon père avoir reconnu Imelda sur la photo de classe d’Irène Limoges.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s