31 décembre 1948, 2 h 10 à l’hôpital Sainte-Justine

J’ai toujours été un peu rapide dans la vie… génétique oblique

J’aurais pu être le premier bébé de l’année 1949, mais non je voulais naître rapidement…

Il y avait eu une tempête de neige le 31 décembre 1948. Il doit y avoir un lien entre la neige et mon don de prédire la météo…


Mon père m’avait raconté que quand je suis arrivé dans ce monde, il avait dû marcher à pied pour se rendre à l’hôpital, car il n’avait pas d’argent pour prendre le tramway.

Il avait été trop gêné pour demander au conducteur de prendre le tramway sans payer… Je pense que mon père devait m’aimer… du moins je pense…, mais il ne me l’a jamais dit.

Il devait être trop gêné…

Passons maintenant à ma passion préférée…

Les photos de famille…

J’en ai eu une centaine de Simon Gauthier,  l’arrière-arrière petit-fils de d’Assise Alary. Aujourd’hui, je vous mets en rafale toutes les photos du début de mon enfance…

C’est un peu mon Bye Bye de l’année.

N’ayez crainte, je reviens demain pour notre petit déjeuner de la généalogie…

Bon je commence la rétrospective de ma Petite Vie… et à retoucher les photos de ma vie.


circa juin 1949

Pierre vers 6 mois, prêt à affronter le monde…


Si on regarde de près, on voit à gauche le bras de ma mère prête à me sauver la vie au cas où je glisserais du capot…


Mon père, moi et mon frère Gilles en 1949


Mon père était chauffeur de taxi à l’époque.

Je pense qu’on a une Hudson…

J’aimais bien mon père… c’est pourquoi j’écris beaucoup…

Pierre en 2008, 2009 et sûrement en 2010


Le revoici en 1950, il entre à l’emploi du Service incendie de Montréal…

mai 1950


Une année déjà…

Le temps file.

Me revoici sur la rue Mentana, dans la cour arrière du logement de mes grands-parents Lagacé…

Pierre en train de se faire bronzer à l’été 1950

On voit que j’ai plus qu’un an et moins que deux…

Ma Petite Vie continue…

À voir comment je suis vêtu, on est sans doute en été 1950.

J’ai appris récemment que c’était la mode dans ce temps-là de photographier les enfants en tenue d’Adam…

Pierre, alias Adam Lagacé


Jamais deux sans trois…

C’est la dernière de la série.

Je me souviens encore de la couverture où on m’avait placé.

La vie était belle dans ce temps-là pour un petit enfant.

Si je vous mets ces photos, c’est qu’elles viennent du petit album vert.

C’est la seule chose que j’ai pu sauvegarder quand ma mère est morte en 1989.

Cliquez ici pour lire mon article sur le petit album vert…

29 réflexions sur “31 décembre 1948, 2 h 10 à l’hôpital Sainte-Justine

  1. J’ai une idée…

    On devrait essayer de battre le record Guinness des souhaits de bonne fête par commentaires sur un blogue.

    Je pense que je détiens le record sur mon ancien blogue, autour d’une vingtaine…

    Ne vous gênez surtout pas…

  2. Une lectrice qui veut rester anonyme, du moins je pense m’a écrit ceci…

    D’abord mes meilleurs voeux pour aujourd’hui et pour 2010.

    Pour tes photos……
    sur le capot de l’auto je suis d’accord pour dire que tu as 6 mois.

    en train de se faire bronzer et à demi-debout je doute……

    je dirais été 1951…….
    pcq à 6 mois tu as les cheveux trop longs et on ne tient pas assis si facilement et on ne se lève pas si facilement…….

    Par contre celle de jamais 2 sans 3 me dit que c’est peut-être possible que tu aies 6 mois.

    NDLR : les trois photos ont été prises en même temps, c’est l’été 1951. J’avais 18 mois.

  3. Pingback: If you can read French… « Our Ancestors

  4. J’ai mis un article sur mon blogue en anglais pour inviter mes lecteurs et mes lectrices qui savent lire le français à venir lire mon article de ce matin…

  5. Joyeuse fête le père!

    J’ai trouvé ça touchant comme blog: je te dis, je te dis. Ce sont de très belles photos.
    Ce qui est drôle est que tu n’as pas trop changé, sauf pour les cheveux, mais bon, ça donne un look distingué.

    Bonne fête et j’espère que le déjeuner va être bon, ou sinon, on va commencer à penser à congédier notre chef cuisinier…

  6. Bon Anniversaire Pierre!

    Merci pour ton grand dévouement! Ces recherches sont passionnantes.

    Je ne pensais pas voir des "nus" aujourd’hui sur ton Blog ! Hihihi!

    Francine

  7. Bon anniversaire Pierre!

    Je te souhaite une Bonne Année 2010 !

    Que ta passion pour la généalogie se poursuive.

    Une lectrice assidue,

    Cécile

  8. Entre le ragoût et les tourtières, j’aimerais te souhaiter un joyeux anniversaire! Un gros merci pour la passion qui t’anime et mes meilleurs voeux du nouvel An à vous, à votre famille et amis! Yvon L.

  9. Bonne fête un peu en retard! Heureusement nous avons pu te le dire en personne…

    Nicholas, je crois que nous devrions garder le chef cuisinier, il a passé le test.

    Très touchant ce blogue aujourd’hui. Nous avons beaucoup aimé les photos.

    Bonne année aussi! Tant qu’a y être…

  10. Salut Pierre,

    Hier, je n’ai pas eu le temps d’aller sur internet car nous recevions toute ma famille pour le réveillon du jour de l’an. C’est pourquoi je suis un peu " décalé" pour te souhaiter mes meilleurs voeux de bonne fête !

    En même temps je veux te souhaiter une bonne et heureuse année 2010, et longue vie à ton blogue!

    Et contrairement au AH1N1, je souhaite que le "virus de la généalogie" dont tu es porteur et passionnément atteint… devienne de plus en plus contagieux… et se propage… tout particulièrement chez les gens qui ont des liens avec des ancêtres qui sont passés par Ste-Anne-des-Plaines, afin qu’ils participent encore en plus grand nombre à ton blogue!

    Merci d’être là !

    Amicalement,

    Richard

  11. Au sujet de Mignier
    1- Francoise Mignier marié 1691à Québec à Robert Morin
    2- Ursule Morin marié Charles Labbé 8-11-1739 Charles Labbé
    3- Charles Labbé marié 3-11-1739 L’Islet
    4–Charles Labbé marié Marie-Rose Dubé 25-01-1815 à L’Islet
    5- Monique Labbé marié 22-11-1870 Phillippe Caron à St-Jean-Port-Joli
    6- Pamela Caron marié 10-01-1882 à Charles Hunter à St-Cyrille de Lessard
    7- Charles Hunter marié Reine Fortin le 17-11-1924 à St-Cyrille de Lessard
    8- Martin Hunter marié Yolande Gauvreau le 25-06-1955 à Ste-Anne des Plaines

    Bonne semaine
    Martin Hunter Montréal

    • Merci pour les infos…
      Françoise Mignier est la soeur d’un de mes ancêtres directs Antoine-Nicolas Mignier dit Lagacé.

      C’est plaisant de faire des liens comme ça.

      Pierre

  12. André Mignier marié le 27-06-1674 à Charlesbourg, Québec, à Jaquette Michel Michaud.
    Michel Mignier venait de Ile de Aunis France était marié Catherine Masson

    SOURCE GÉNÉALOGIE QUÉBEC

    Martin Hunter

  13. Il doit y avoir quelque chose de subliminal dans cette réponse. O tempora, O mores (que, certains maintiennent à bon escient, il faudrait remplacer par OTRA tempora, OTRA mores) serait-il une traduction bancale de "You can’t HANDLE the truth!"?

    • Parlant de traduction…

      Halibut is a delicate fish that is great for kids because it’s not “fishy” tasting, and its mild flavor is easily complimented by various flavors. The parmesan potato crust is delicious with this fish.

      Ça a l’air bon!… ou… Ç’a l’air bon?

  14. J’ADORE le flétan, principalement à cause de sa chair, qui se tient!

    Ça a l’air bon / Ç’a l’air bon: Ça a l’air/Ç’a l’air que l’un et l’autre se disent. En fait, s’il fallait choisir, la deuxième possibilité serait davantage souhaitable puisque, en présence de deux voyelles qui se suivent, l’élision est généralement de mise.

    Pour en revenir à cet OTRA auquel je semble tenir mordicus, je fais amende/amande? honorable. C’est sans doute l’influence perfide du français qui m’a amené à imaginer que ‘otra’ était un mot latin: balivernes et billevesées! Il aurait fallu dire/lire/voir ALIA tempora, comme tu t’es sans doute retenu de le souligner pour éviter de mettre en exergue l’ignorance crasse de celui qui a fini avec une moyenne de 89 % à sa dernière année de latin :-D

    Je considère le dossier du proverbe clos.

    • Ah Michel Yegeau… qui disait à qui voulait l’entendre qu’on devait dire…
      Cegep et non Cégep!
      Moi, ça m’a marqué ce petit épisode de ma vie.

      Un bon gars!

      Là je prends un break de traduction.

      A+

      Pour ceux et celles qui se demandent qui nous côtoyions au collège…

      NOMINATION À LA MAGISTRATURE DU QUÉBEC

      OTTAWA, le 1er juin 2012 – L’honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a annoncé aujourd’hui la nomination suivante :

      L’honorable Michel Yergeau, avocat chez Lavery, de Billy, à Montréal, est nommé juge puîné de la Cour supérieure du Québec, district de Montréal. Il remplace monsieur le juge J.R. Fournier, qui a été nommé à la Cour d’appel du Québec le 7 octobre 2011.

      Monsieur le juge Yergeau a obtenu un baccalauréat en droit civil de l’Université de Montréal en 1972 et il a été reçu au Barreau du Québec en 1974.

      Monsieur le juge Yergeau était avocat chez Lavery, de Billy depuis 1987 et il a présidé le conseil d’administration du cabinet de 1996 à 2009. Il a été avocat chez Pouliot Mercure de 1984 à 1987 et vice-président du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement de 1979 à 1984. Il a été chargé de cours à l’Université de Montréal de 1977 à 1979 et avocat chez Massé et Massé (par la suite Massé, Yergeau, Laframboise et Associés) de 1974 à 1979. Ses principaux domaines de pratique étaient le droit de l’environnement, le droit autochtone, le droit civil et le droit administratif.

      Monsieur le juge Yergeau a été membre du Comité du droit de l’environnement au Barreau du Québec et à l’Association du Barreau canadien. En 2007, le Barreau du Québec a souligné sa carrière distinguée en droit de l’environnement. Il a été conférencier du cours d’admission au Barreau de 2008 à 2011. Il a été reçu Fellow de l’American College of Trial Lawyers et il est président du conseil d’administration de la Fondation Lafontaine-Cormier. Il a présenté des exposés à de nombreux congrès et il est l’auteur de plusieurs publications et articles.

      Cette nomination entre en vigueur immédiatement.

  15. Rien sur Pierre La Gâchette??

    Tu es vraiment trop modeste. Un auteur (enfin… un traducteur) publié: c’est pas rien!

    (et, oui, tu m’avais fait le coup du Cegep vs Cégep quand je t’en avais parlé la première fois — à l’époque du Diantre, tu te rappelles? Je t’avais dit que Yergeau avait pour patois "Tudieu et ventre-saint-gris". C’est comme ça qu’il était arrivé dans la conversation. Le coup du Cegep vs Cégep, en revanche, ne me dit vraiment rien)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s