Méo Racine, 1944-2009

Je vous envoie sur l’éditorial de Jean-Frédéric Martin.

Cliquez ici.

Les ancêtres de Méo sont Étienne Racine et Marguerite Martin.

J’ai trouvé ceci sur Internet…

Vous verrez que Méo n’était pas n’importe qui ni ses ancêtres d’ailleurs…

ÉTIENNE RACINE

Né entre 1601 et 1607, dans le petit village de Fumichon, situé près de l’évêché de Lisieux, en Normandie. Étienne Racine le fils de René Racine et de Marie Loysel.

Étienne Racine arrive dans la colonie vers 1635. Il décide de fonder un foyer, le 22 mai 1638, avec Marguerite Martin, fille d’Abraham Martin, dit l’Écossais et de Marguerite Langlois, soeur de Françoise Langlois mariée avec Pierre Desportes. La fiancée est âgée de 14 ans, baptisée à Québec, le 4 janvier 1624. Une seule autre Française a vu le jour avant elle, dans la colonie, Hélène Desportes, sa cousine, née vers 1620. C’est donc le 22 mai 1638, que le mariage est célébré.

Étienne Racine a voyagé de 1644 à 1646, il accompagne les pères Brébeuf et Lalemant au pays des Hurons. Il revient à la naissance d’une fille, baptisée Marie-Madeleine Racine, le 25 juillet 1646 et repart un mois plus tard vers le lac Huron. En octobre 1647, il se rend en France avec Olivier LeTardif, puis le 4 avril 1648, à La Rochelle, comme témoin du mariage de Zacharie Cloutier fils, et de Madeleine Esmard.

En leur concédant une terre, le 27 mars 1650, Olivier LeTardif fait d’Étienne Racine et de Marguerite Martin, les premiers pionniers de ce qui devient bientôt, Sainte-Anne de Beaupré.

Depuis 1640, dix enfants sont nés chez les Racine. Sur neuf qui atteignent l’âge adulte, trois ont une descendance qui nous concerne, dans cette généalogie.

Le premier, Noël Racine, né en 1640, épouse en 1667, Marguerite Gravel, née en 1651, fille de Joseph-Massé Gravel et de Maguerite Tavernier. Ils sont parents de dix enfants, dont deux filles Racine sont nos liens. Marguerite Racine, née le 24 février 1664, devient l’épouse en 1690, de François Paré. Puis, Marie-Anne Racine, née le 29 mars 1684, épouse en 1701, Jacques Bolduc.

La deuxième enfant de l’ancêtre, leur fille Marie-Madeleine Racine, née en 1646, épouse en 1661, Noël Simard, dit Lombrette, fils de Pierre Simard, dit Lombrette et de Catherine Durand. Dix enfants Simard nous tissent des liens avec eux. En 1697, cette famille réside à la Petite-Rivière Saint-François, près du Cap Maillard.

Puis la troisième, enfant de l’ancêtre, qui nous concerne, Jeanne Racine, né en 1660, épouse en 1682, Jean Paré, fils de Robert Paré et Françoise Lehoux. Cette famille s’installe à Sainte-Anne de Beaupré.

L’aïeule, Marguerite Martin est décédée le 25 novembre 1679, à l’âge de 55 ans. Étienne Racine l’a suivie dix ans plus tard, le 24 avril 1689, âgé de près de 85 ans. Étienne est inhumé le lendemain, dans l’église de Sainte-Anne de Beaupré.

 

J’ai mis ce commentaire sur la page éditorial de Jean-Frédéric.

Quand je me rendais à l’école Saint-François dans les années 80, je le voyais tous les jours.

Méo prenait son travail au sérieux. Je pense que tous les enfants l’aimaient et sa présence les rassurait.

J’ai mis la fiche généalogique de Méo sur mon site Les ancêtres de Sainte-Anne-des-Plaines. Il fait partie de la grande famille Racine. Ses ancêtres sont Étienne Racine et Marguerite Martin, la fille d’Abraham Martin, le fameux Abraham des plaines d’Abraham.

Voici le lien…

http://www.myheritage.fr/person-22019816_35216681_35216681/guy-racine

Pierre Lagacé

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s