Yvon m’a écrit… et m’a donné le goût d’un bon morceau de gâteau…

Bonsoir M. Pierre,


Ce matin, j’aperçois l’entrefilet sur madame Clérilda Gascon.

Dans votre blogue du mercredi 11 février 2009 (photo de mariage d’Édouard Hogue et Yvonne Chaumont1921), Richard et moi avions indiqué que la personne étant près de M. Calixte Chaumont était madame Clérilda Gascon.

J’apprends aujourd’hui, qu’elle est décédée en 1908.

Donc, ce ne peut être celle qui est sur la photo 1921.

J’ai contacté M. Jérome Hogue et M. Paul-Émile Chaumont.  Tous les deux m’ont confirmé que la dame sur la photo de 1921 était la troisième femme de M. Calixte et se prénommait Merry Therrien.

Son prénom était anglais.

D’où était-elle originaire? Les deux ne le savaient aucunement.

Au début des années 1930, chaque dimanche, tante Germaine et son frère, oncle Charlemagne, quittaient le Trait-Carré, s’amenaient à la grand-messe avec mon père Jacques.

Rendus au village, ils dételaient le boggey chez un couple avancé en âge, soit monsieur et madame Calixte Chaumont. Les gens appelaient M. Calixte, Carris et ce, sans doute, à cause de son nom de baptême Eucharistie.

Leur maison était située sur le site actuel de la caisse populaire.

Chaque dimanche, pour avoir leur place à dételer, tante Germaine payait un petit montant pour abriter Prince, leur cheval.

Au retour de la messe, tante Germaine et compagnie entraient dans leur maison pour aller aux nouvelles et jaser.

Souvent, madame Merry Therrien leur servait un morceau de gâteau.

Dans son histoire, mon père avait retenu le morceau de gâteau.  Comme disait mon père, sa tante n’était pas une faiseuse d’ordinaire, les gâteaux étaient plutôt rares.

Deux années plus tard, M. Chaumont se faisant vieux, ils ont dételé chez M. Rodrigue Guénette, là où est actuellement le salon mortuaire.

Mille excuses à madame Clérilda Gascon, j’espère qu’elle ne m’en veut pas trop!

Yvon L.

 

J’ai répondu à Yvon et puis je suis allé faire mes petites recherches…

Salut Yvon,

Je peux faire un article avec ça et remettre les pendules à l’heure…
Ça prouve qu’en généalogie, on ne peut jamais être certain.

L’humilité est toujours de mise.

Merci de partager… et ça me donne le goût d’aller manger un morceau de gâteau.

J’espère que tu as apprécié mon histoire sur le centenaire + 8 de l’aviation.

Tu iras faire un tour sur mon blogue Souvenirs de guerre… Si ce n’est pas déjà fait.

http://mpierrela.wordpress.com/2009/10/28/

http://mpierrela.wordpress.com/2009/10/29/

Bonne soirée

Pierre

Calixte Chaumont a marié Mary Therrien, fils de Norbert Therrien et Philomène Brien-Desrochers en 1910.

Revoici la photo de noces de 1921…

mariage Édouard Hogue et Yvonne Chaumont

Et voici Calixte et sa troisième femme.

Calixte Chaumont et Mary Therrien

Dimanche ce sont les élections municipales…

J’ai décidé de pondre un article pour le Cyber journal SADP. Il sera en ligne vendredi soir, la veille de l’Halloween.

Habituellement je ne me mêle pas de politique, mais là ça va faire… nos ancêtres sont en train de rire de nous.

About these ads

Une réflexion sur “Yvon m’a écrit… et m’a donné le goût d’un bon morceau de gâteau…

  1. Pingback: Paul-Ubald Chaumont et sa petite famille « Nos Ancêtres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s