Les Belles Histoires de Saint-Lazare-de-Bellechasse… Épisode 3

J’avais terminé comme ceci…

Ce Charles Bilodeau avait un caractère assez personnel…

On dit qu’il était très sévère : « C’est mon tour aujourd’hui, ce sera le mien demain… Je te trouve pas trop préparée à recevoir les derniers sacrements avec tes fichus de dentelle… » Paroles assez peu encourageantes — quelques-uns ne les trouveront peut-être pas assez affectueuses — qu’il aurait dites à son épouse malade à mourir et pour qui on était allé chercher Monsieur le curé. On rapporte aussi que pour punir les siens qui le contredisait parfois, il se cachait plusieurs jours pour les jeter dans l’inquiétude. Ce truc, dit-on ne
réussit qu’une fois. Dans la suite, il se cacha vainement.

Charles Bilodeau eut plusieurs enfants. Est-ce que nous les connaissons tous ? Nous n’osons l’affirmer.
L’aîné était Charles qui hérita du bien paternel et qui épousa, croyons-nous, Josette Lacasse. C’est de ce mariage que serait né Charles Bilodeau qui partit pour les États-Unis. Il s’en alla chercher fortune sous le climat de la Pensylvanie

Là il prit du service dans l’armée du Nord contre le Sud, lors de la fameuse guerre de l’Esclavage pour la délivrance des Noirs… Donc Charles Bilodeau – un Bilodeau – peut-être un des rares Canadiens à se battre pour la « liberté ». Il servit toute la guerre soit six ans. Il revint décoré « Maréchal des logis » avec des galons à la casquette, médaille sur la poitrine et l’épée au côté.

On conserve cette épée dans sa famille à St-Lazarre, où il a encore des descendants : Joseph, Léontine et d’autres dont les noms ne me reviennent pas à la mémoire. Esprit peu banal, il écrivit dans son journal de guerre, et nous avons nous même feuilleté ce journal, où brillent l’esprit de l’observation et le sens de l’exactitude.

La suite la semaine prochaine, mais je vous avertis tout de suite que monsieur le curé ne parle pas de ce que ce journal contenait…

Sauf que monsieur le curé semble mélanger le nom des conjointes des nombreux Charles Bilodeau…

Je continue mes recherches et je vous reviens cette semaine avec ça.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s