Une belle histoire d’amour …

J’avais oublié de finir de parler de la belle histoire d’amour de Saint-Jean-Port-Joli.

Un court article ce matin, car je m’en vais voir mon oncle Jacques, le frère de mon père à Saint-Alexis-des-Monts…

Je reviens sur l’article de samedi dernier

Au sous-sol du Musée de la mémoire vivante, on retrouve entre autres l’histoire des ancêtres de François Trépanier qu’il l’a écrite spécialement pour le musée.

Ses parents sont Jacques Trépanier et Yvette Clerck.

François Trépanier raconte la belle histoire d’amour de son grand-père Léon Trépanier et d’Anne-Marie Gagnon.

Il raconte aussi ses souvenirs d’enfance quand il passait ses vacances avec ses parents à St-Jean-Port-Joli.

Je ne vais pas vous raconter ce qu’il partage, car je veux que vous ayez autant de plaisir que moi à l’écouter quand vous irez visiter le musée.

Disons qu’il est question d’une anecdote de cartes postales…

François Trépanier fait revivre ses grands-parents, ses parents, ses frères et ses sœurs, tout comme je fais revivre les gens d’ici dans mon blogue.

Les photos de famille sont saisissantes et le texte, touchant, est d’une très grande sensibilité.

Voici quelques-unes des cartes postales qu’on peut se procurer à l’accueil et que l’on retrouve dans la collection de François Trépanier…

montage de cartes postales

C’est son père Jacques qui les a prises en 1940.

La famille Trépanier est maintenant membre honoraire des Ancêtres de Sainte-Anne-des-Plaines.

Voici un autre lien vers le musée…

Le musée est centrée sur les témoignages des gens qui veulent bien les partager. Le musée en compte déjà plusieurs centaines.

En quittant le musée, je me suis acheté beaucoup de petites choses à la petite boutique…

Surtout ceci… en spécial à 5 $ et qui contenait plein de photos…

2009-08-22 livre

Un roman écrit par Marie Bonenfant aux Éditions Septentrion.

Voici ce que dit la quatrième de couverture.

Canadiennes d’hier

En visite à Saint-Jean-Port Joli, en août 1912, une jeune fille de de Québec s’éprend d’un agriculteur et se confie à une vieille amie de son père. Entre les deux femmes s’engage une correspondance où la jeune fille cultive son sentiment et où la vieille dame s’offre pour ménager d’autres rencontres…

Un demi-siècle après sa première publication, Canadiennes d’hier revit sous une nouvelle présentation, avec des illustrations contemporaines retrouvées dans les archives de cette vieille dame qui a réellement existé.

Au-delà d’une intrigue on se mêle la réalité et la fiction, le roman d’Élisa Michaud décrit les femmes de son époque. C’est, en quelque sorte, le pendant féminin des Anciens Canadiens.

Parlant des Anciens Canadiens… de Philippe Aubert de Gaspé…


2009-08-22 livre 3

Aussi en spécial…

Et ceci,

2009-08-22 livre 4

mais pas en spécial…

La semaine prochaine, on prend de l’air… avec le capitaine Harvey et on visite les phares.

Promis.

capitaine Harvey

About these ads

2 réflexions sur “Une belle histoire d’amour …

  1. Bienvenue sur mon nouveau site.

    L’aspect visuel est de beaucoup amélioré.
    Il me facilite aussi la mise en ligne.

    C’est un plaisir de vous compter comme mes lecteurs et lectrices fidèles.

  2. Salut Pierre, félicitation pour ton choix de mise en valeur, et de mise en page, de ton blogue…, fraternellement lecteur de tes dires! – Gilles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s