L’Île d’Orléans

Je suis allé faire un détour à Ste-Famille, à l’île d’Orléans, en allant à Québec cet été.

J’ai vu l’église où mon arrière-grand-père Édouard Métayer a été baptisé.

eglise Ste-Famille

Mais le plus fantastique est le vieux presbytère qui sert maintenant de centre de généalogie à l’Île d’Orléans.

presbytere

Les gens de la place ont aménagé un lieu extraordinaire.

C’est à couper le souffle avec la vue sur la rive nord du St-Laurent.

C’est un paradis pour un généalogiste en herbe… J’étais comme un petit enfant dans une boutique de jouets.

vuerivenord

Mon épouse et moi y sommes retournés plus tard, car nous n’étions pas préparés à voir cela. Je n’avais pas ma caméra numérique en plus.

Par contre, j’ai pu retrouver les ancêtres d’Édouard Métayer dans un livre sur les mariages du comté de Montmorency, allant des années 1666 à nos jours, je crois.

Il y avait une douzaine de mariages concernant les Métayer. J’ai tout pris en notes sur des petites feuilles mises à notre disposition. J’ai vérifié plusieurs fois, car Ste-Anne-des-Plaines n’est pas à côté de l’Île d’Orléans…

De retour à la maison, je suis allé sur d’autres sites de généalogie et j’ai mis des messages sur des forums de discussion. Le tout s’est confirmé.

Maintenant, la parole est à vous.

La prochaine fois, on parle du recensement de 1852 de Ste-Anne-des-Plaines et d’une bien triste histoire…

About these ads

5 réflexions sur “L’Île d’Orléans

  1. Bonjour,

    En lisant votre fiche enjolivée sur Pierre Rondeau, j’aimerais y apporter deux corrections.
    1) L’ancêtre est bel et bien arrivé durant la saison navigable de 1663 considérant son testament fait en France en mai de la même année et de sa présence à la cérémonie de confirmation le 23 mars à Québec.
    2)Marie Ancelin est décédée le 14 et inhumée le 15-1-1742 St-Ours (Grand) Immaculée-Conception. Les registres de cette ancienne paroisse sont transférés à la paroisse Ste-Trinité de Contrecoeur.

    Clément Rondeau

  2. … encore de retour…
    En relisant bien la fiche, voici autres précisions:

    a) Pierre et Catherine Verrier ont eu 6 enfants. Il y a Marie n vers 1674 d 26-11-1745 (71 ans) La Durantaye, St-Michel-de-Bellechase.(à intercaler entre Elisabeth n en 1673 et Marie Madeleine n en 1676)
    b) ce n’est pas « …trois fils perpétueront le patronyme » mais deux en la personne de Jean et Joseph nés du 2e mariage. Pierre, fils, n’a eu qu’une fille.Il est décédé à 25 ans. Tandis que Etienne (2e mariage) n’a eu que des filles dont trois se sont mariées mais n’ont pas perpétuer le patronyme.
    C.R.

    • J’ai fait le message à Sylvain. Il doit prendre le temps de digérer tout ce qu’il a trouvé sur les ancêtres d’Emma Asselin dit Marineau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s